Non classé
Le Festival des templiers ça commence aujourd’hui !
 
Pas de commentaire

Festival des Templiers

 

 

 

Doune notre coureur du Chablais interview David (Runmygeek) et Franck de Running Solidaire qui s’engagent sur le festival des templiers… en associant leur action à une collecte de fond pour la recherche contre le cancer :

Bonjour messieurs,
Comment allez-vous ? Comment vous vous sentez avant d’aborder cette épreuve des templiers ?

David : Salut Doune, pas tip top, j’ai réussi à me blesser le genou à cause de chaussures non faites pour moi, je soigne donc rigoureusement mon genoux pour ne pas trop en chier sur la course. Je dois t’avouer que pour le coup je ne fais pas le malin, mais je vais tout faire pour que ça passe.

Franck: Bonjour Doune ! Et bien écoute pour ma part tout va pour le mieux… Je n’ai jamais été si mal préparé à un trail, mais c’est pas grave ! Je suis là pour me faire plaisir, malgré le manque de préparation dû à ma fracture du pied cet été… Mon coeur qui bat beaucoup trop vite pour prétendre faire quoi que ce soit, je n’ai plus de puissance dans les montés… et je me sens très fatigué ce soir à cause du régime dissocié (que je pratique avant chaque épreuve supérieure au semi, quoi que l’admet j’aurais pu m’en passer cette fois-ci…), mais comme dit… j’ai le sourire aux lèvres… Je reviens enfin… et je vais à nouveau porter un dossard… ça fait plaisir ! Très plaisir ! J’ai hâte d’y être même si je sais que je vais en chier !

Quelqu’un pourrait me décrire cette course ? En quoi est-elle importante dans le calendrier ?

David : C’est une course mythique, elle existe depuis 1995, une bonne partie du gratin français se retrouve là-bas. Ce trail a la réputation d’être assez rapide car les Causses n’offrent pas de long et gros dénivelé, les bosses font au maximum 400D+, on va donc faire de la montagne russe pour atteindre les 3500D+. Je rêve de cette course depuis un bon moment mais je ne pensais pas y participer si jeune, je m’étais fixé ça pour mes 30 ans, ça sera peut-être l’UTMB pour le coup 🙂

Franck: Elle devient de plus en plus mythique et à raison : elle a été intégrée dans les championnats de France de Trail long… Le prestige de la course y est pour beaucoup, malgré ses détracteurs qui se plaignent que le parcours a changé de nombreuses fois depuis les premières traces du milieu des années 90… Mais je pense qu’en trail, plus que sur route, il faut savoir évoluer : l’objectif n’est ni un temps ni une distance, mais d’affronter une difficulté et d’y survivre… Qu’importe alors de changer le parcours, tant que la beauté et le challenge sont au rendez-vous ?

Pour moi cette course est quand même importante car elle devait signer mon entrée dans le long… Finalement ça sera ailleurs que je grappillerai les points pour la CCC… et l’UTMB… mais ce festival (puisqu’il s’agit en fait de 6 courses sur 3 jours) signe mon retour à la compétition, ou plutôt au dossard…

Franck, tu as lancé l’an dernier une collecte pour la recherche contre le cancer alors que tu préparais ton marathon de Paris, tu remets ça cette année. Pourquoi ne pas avoir changé d’association ?

Franck: J’ai été touché de trop près par le cancer pour m’engager pour une autre cause. Trop de gens souffrent de cancer et je crois véritablement que c’est une des maladies contre laquelle on peut faire quelque chose… (On me demande souvent si j’en ai eu un moi-même tellement je m’engage pour cette cause).

Comment David s’est-il retrouvé embrigadé dans cette collecte ?

David : On devait faire les Templiers ensemble mais le pied de Franck en a décidé autrement, alors j’ai apporté mon maigre soutient à mon ami pour sa collecte, mais tout le travail c’est lui qui l’a fait, moi je n’apporte que mon blog et mes jambes.

Franck: Mais que diable allait-il faire dans cette galère ?

Je me demande bien 😉 non je plaisante ! David a un cœur d’or… Et il a su me soutenir lors de mes différentes blessures. C’est lui qui m’a convaincu de faire les templiers avec lui… Et lorsque j’ai souhaité adjoindre une connotation caritative à cette course il a choisi naturellement de mettre ses jambes à l’ouvrage pour cette cause.

On dit jamais 2 sans 3, quelle sera la prochaine course support pour une collecte similaire l’an prochain ?

David : Moi j’ai envie de dire CCC si on est tiré au sort, et toi Franck ?

Franck: La CCC… on n’y est pas encore… Moi il faut que je grappille mon point pour y aller d’ici à la fin de l’année… Mais c’est vrai qu’idéalement, c’est un bon support pour une collecte et continuer à faire du bruit autour de cette cause. Je verrai donc bien la CCC en support des dons de l’an prochain, mais là où j’ai un doute c’est qu’on est en octobre presque novembre et que resolliciter les donateurs à moins d’un an d’écart me met mal à l’aise… Qu’en pensez-vous ?

Vous pensez vraiment finir cette course ?

Franck: Haha, de base les Templiers ou n’importe quel trail si je m’engage c’est pour finir, même en rampant… Mais généralement la préparation qu’exige ce genre de course nous permet de les terminer… David et moi (et tu connais bien la problématique… étant toi-même finisher de la CCC) sommes relativement sérieux sur nos préparations… Donc je ne doute pas de la capacité de David de finir. Quant à moi… même si je vais en chier je finirai… les courses sont courtes (25 et 19km… c’est pas vraiment du long !)

David : Seul un blocage du genou pourra m’arrêter, alors je croise les doigts.

Franck: Oui forcément, seule la blessure peut être une bonne raison d’arrêt… Quand on prépare un objectif sur si longtemps on est prêt à tout… Mais il faut savoir surveiller son corps.

Un profil de course avec un différentiel maximum de 500 mètres entre le point le plus bas et le point le plus haut, vous appelez cela un trail ? 😀

David : Oui même si pour le coup ça va être rapide, on reste dans la caillasse et il faudra toujours gérer son effort et son alimentation.

Franck: Haha… On voit bien le coureur du Chablais qui sommeille en toi ! Oui c’est un trail ! J’aimerais t’y voir toi à faire les montagnes russes… c’est sans doute encore plus intense en effort (ou du moins très différent) à cause des changements de rythmes incessant…

Où en est-cette collecte ? Quel est l’objectif ?

Franck: au départ l’objectif était d’égaler au moins la somme collectée l’an dernier : 1167€. Cet objectif a été dépassé hier soir (nous sommes à 1185€), mais j’aimerai bien encore doubler la mise surtout vu tout ce qu’il y a à gagner à la tombola pour les gens qui souhaitent y participer !

Les lots sont très nombreux grâce à tous nos partenaires : Eurostar, Mountainshop, Commepiedsnus et Mulebar :

  • Eurostar offre 1 billet A/R pour deux personnes pour Londres !
  • Mulebar offre 5 pack mulebar
  • Comme Pieds Nus offre : 3 paires de vibram five fingers bikila et 3 paires de chaussettes Injiji
  • Mountainshop.com offre : 2 T-shirts coton Norrona 3 T-shirts coton Arc’Teryx 1 gourde Salomon 3 gobelets Norrona en Gore-Tex 4 casquettes Salomon

Et pour faire un don c’est très simple : il suffit d’aller sur : http://courircontrelecancer.org/francklargeault

On compte sur vous !
Et si vous voulez suivre l’initiative il y a nos sites… (runningsolidaire.net et runmygeek.com)

Pourra-t-on vous supporter à distance ?

David:Via Twitter et SMS ça sera parfait

Franck: Il a dit suivre… pas encourager 😛 Mais il faudra encourager David et son genoux ! Je pense pour ma part que j’activerai le module GPS de mon téléphone pour que tout le monde puisse me suivre pendant ma course, bien que ça me rajoute plus de 100g dans mon sac à dos… Je crois que le téléphone est obligatoire… Bous avez des conseils pour que vous puissiez me suivre ?

Sinon, si j’ai mon téléphone sur moi, vous pourrez m’encourager via SMS et Twitter oui 🙂

Personnellement je cours le vendredi soir, à la frontale à partir de 19h30 !! et le Samedi à partir de 16h

L’an prochain, on vous croisera en équipe sur un big raid de la mort qui tue ?

David : Ça serait trop bien, il faut accorder nos calendriers, mars, avril ou juillet 🙂

Franck:Tous les trois j’espère ? Qu’en penses-tu ? Si c’est en fin d’année ce raid pourrait être le support d’une collecte non ? Haha ! Non sérieusement c’est quelque chose qui me tente beaucoup, comme le triathlon… mais je n’ai pas de vélo ! (Ni VTT ni route !) et c’est bien là un des vrais handicaps… Quelqu’un à pas un vélo à me prêter ?

On connait David dans ses aventures minimalistes, Franck, si mes souvenirs sont bons, tu t’es aussi lancé dans l’aventure. Rassurez-moi, vous ne comptez pas courir cette course pied-nus ?

Franck: Ah ! Malheureusement, je suis interdit le minimalisme depuis ma fracture du pied… C’est avec mes SuperNovaRiot 2 que j’aborderai l’ensemble de ces trail, bien qu’à l’origine je voulais ces chaussures pour de la longue distance, et donc pour la grande courses des templiers… Je n’en ai pas rachetées pour faire du trail court, qui sait ? L’an prochain quand je (si je) fais les CdF de trail court 🙂

David : Non par contre je retourne sur des chaussures avec moins d’amorti car les Salomon crossmax qui sont certes très confortable et bien sympa dans les parties techniques et ont beaucoup trop d’amorti pour moi et du coup je me suis blessé le genoux. Ca sera donc les saucony peregrine avec leur 250g qui m’accompagneront sur les Templiers.

Commentaires (0)
Trackbacks (0)
Laissez un commentaire

Soumettre