Actualité de la runnosphère, Course
La runnosphère a couru l’Ice Trail 2012
 
7 commentaires

Dans la famille des apprentis trailers je demande Sebrom, Laquathus et Jahom. Dans celle des finishers de la dernière édition de la saintélyon, je demande Florent qui poursuit sagement son apprentissage. Bonne pioche ! Voilà les quatre mousquetaires de la runnosphère qui se sont portés volontaires pour aller visiter la forêt de Carnelle et ses sentiers boueux à l’occasion de l’ice trail 2012 dans sa version longue de 30 kilomètres dont le départ est traditionnellement donné à Saint-Martin du Tertre, petite commune d’île de France, parmi les plus élevées, qui culmine à 200 mètres d’altitude ! Les organisateurs annoncent 800 mètres de dénivelé positif sur le parcours cette année. Autant dire une montagne.

Il fait encore très sombre ce dimanche matin quand les quatre amis répartis dans deux véhicules font leur arrivée sur le site de la course déjà bien engorgé par des centaines de voitures.

Contrairement à certains concurrents qui se voient relégués très très loin du stade, ils ont la chance de trouver à stationner dans ses environs. Un détail qui a son importance quand on sait que les voitures serviront de vestiaire/consigne.

Le profil de la course

L’ambiance est détendue, la course doit servir d’épreuve préparatoire à l’éco trail 2012 pour lequel Laquathus et Sebrom sont engagés sur l’épreuve de cinquante kilomètres tandis que Florent et Jahom ont décidé d’en affronter les quatre vingt. Ce ne sont donc pas trente petits kilomètres qui effraient nos coureurs même si la discipline est nouvelle pour la plupart d’entre eux.

Le départ de la course intervient avec quelques minutes de retard sur l’horaire prévu. Un petit millier de coureurs s’élancent à l’assaut des sous bois. Les premiers kilomètres en descente s’avèrent un excellent terrain d’échauffement avant le début des choses sérieuses. Entendez par là boue terriblement spongieuse, descentes courtes mais vertigineuses et ultra glissantes, passages en montée abrupte où il devient nécessaire de s’aggripper à des branches d’arbre pour progresser plus en avant, troncs d’arbre à escalader. Un terrain de jeu véritablement usant et très exigeant pour les organismes. Après une petite dizaine de kilomètres parcourus, chacun a trouvé son rythme de progression idéal pour affronter les nombreuses embûches du parcours.

Le ravitaillement du vingt deuxième kilomètre est l’occasion de reprendre quelques forces avant d’affronter une fin de course dont les trois derniers kilomètres se montrent impitoyables pour des organismes déjà rudement éprouvés par les conditions boueuses. Certains concurrents doivent composer avec les crampes et ce faux plat montant qui n’en finit pas.

C’est au courage que Jahom, Laquathus, Florent et Sebrom franchissent dans cet ordre la ligne d’arrivée, dans des temps plus qu’honorables. La fatigue se lit sur les visages, mais rapidement la bonne humeur affichée avant le départ reprend ses aises, puis la satisfaction d’avoir tous terminé dans la première partie du classement. L’overdose de boue n’était cependant pas bien loin.

Pour lire les récits de chacun des protagonistes :

Commentaires (7)
Trackbacks (0)
sydoky
mardi 24 janvier 2012, à 15:42
Bravo à tous !
Julien
mardi 24 janvier 2012, à 15:59
bravo les petits gars !
only_and_lost
mercredi 25 janvier 2012, à 11:43
zut alors, j'ai fait le 15km et je ne savais pas que la runnosphère y était.
Bravo à vous 4 car le terrain était bien boueux
Philippe
Philippe
mercredi 25 janvier 2012, à 12:44
@only_and_lost : Comment ça s'est passé pour toi ?
only_and_lost
jeudi 26 janvier 2012, à 10:13
J'ai pas chercher le chrono, juste petit sorti trail agréable et bien boueuse. J'ai pas fait attention à mes appuies et j'ai eu le droit à une belle chute sans mal. (CR à venir)
Sandrunning
jeudi 26 janvier 2012, à 22:47
Bravo à tous pour ce très beau défi !
Céline
dimanche 11 mars 2012, à 18:43
Quelle coïncidence! Lors d'une ballade en forêt, nous sommes restés quelques minutes pour vous encourager! On ne connaissait pas l'existence de cette course mais il est possible que l'on y soit l'an prochain!
Laissez un commentaire

Soumettre

Aucun trackback pour le moment