Actualité de la runnosphère, Course
Trail de l’oisans : des bloggers et du D+
 
3 commentaires

image

 

Comme l’an dernier, des trailers de la Runnosphère se sont retrouvés à l’Oisans en Isère. Plusieurs distances étaient proposées: un 10km avec 500D+ que l’on pouvait faire également en randonnée, un 20km pour 1300D+, un 30km pour 1800D+, et enfin, la nouvelle distance sur cette édition, un 40km pour 2300D+. Après une excellente soirée en compagnie du Taillefer Trail Team, nos bloggers venus de toute la France ont pu tâter du dénivelé alpin. Pour certains, c’était même une découverte de la discipline, bien loin des épreuves de plaine en terme de difficulté, l’Oisans offre un parcours de jeu qui assouvira les plus affamés.

Dans un décors à la fois magique et majestueux, la Runnosphère vous fait découvrir un trail à taille humaine qui n’a rien à envier aux plus grands; merci JMG et les bénévoles pour l’organisation.

 

Runmygeek

Au départ du 40km

image

C’était la 2ème fois que je participais à ce trail. L’an dernier sur le 30, j’ai décidé de tester le 40 qui, malheureusement, a du être raccourci à cause de la météo. C’est au final 34.5km et 2100D+ qui s’offraient à moi. J’ai fait ce trail en mode gestion car, la semaine passée, j’ai participé à un 40km et 1500D+, j’ai encore pris beaucoup de plaisir sur cette course, j’ai pu profiter des paysages dégagés. La montée au Lac du Fourchu piquait bien les cuisses mais ça valait le coup. Le spectacle des névés au bord du lac était ma récompense; quel plaisir de courir dans la neige en ce début du mois juin! La descente après le refuge du Taillefer fut un vrai bonheur. Pas technique, elle permettait de bien dérouler. S’en est suivi une petite course-poursuite avec un trailer bien meilleur que moi en descente, que je pouvais reprendre dans les montées. A l’arrivée, ma chérie était là pour m’accueillir. Bref, je me suis bien amusé!

Son récit en détail

Shuseth

Au départ du 20km

Shuset

Pour moi, c’était une première: mon premier "vrai" trail. Il n’y a aucune comparaison avec les courses sur route. D’abord, les paysages sont extraordinaires. On s’y sent vraiment petit. De plus, peut-être dû au côté "petite course", on ne sent pas de compétitions. Personne ne semble être là pour gagner mais seulement pour en profiter, comme le dira le vainqueur du 36km à son arrivée.

Ma course fut une course d’équipe à 4, ce qui l’a rendue beaucoup plus ludique. Malheureusement, je me suis fait une entorse vers le 7ème kilomètre qui m’a obligé à m’arrêter vers la mi-course. Je suis donc déçu de ne pas avoir pratiqué la deuxième moitié du parcours. Une chose de sûr, on me verra l’année prochaine au départ du 20km avec l’envie farouche de profiter pleinement du parcours, cette fois-ci !

Au final, une cheville en vrac mais des images plein la tête !

Son récit en détail

Vinvin20

Au départ du 20km

Vinvin20

Pour mon premier 20 km, j’ai eu la chance d’être épaulé par Virginie, Shuseth, et Nino. Moi qui suis de la région et qui, pourtant, mange du dénivelé toutes les semaines, j’étais face à l’inconnu sur cette distance. Et l’Oisans : rien à voir avec les sentiers aux alentours de Grenoble. On était quatre au départ, on voulait être quatre à l’arrivée. Nous nous sommes tous soutenus les uns les autres à un moment donné. On s’est attendu, réconforté, assisté, remotivé. Malheureusement, nous finirons à trois ce long périple… Reste pour moi en mémoire des paysages de montagnes magnifiques, mais surtout un esprit d’équipe. Le TTT à cette particularité d’avoir sur une même course des membres sur le podium et d’autres qui ferment la marche. Tous aurons trouvé du plaisir, chacun à sa façon, sur un même évènement, en harmonie avec la nature. Bref, une belle journée de partage!

Son récit

Buzzylecolibri

Au départ du 20km

Buzzy le Colibri

C’était pour moi mon anniversaire de "trail" car il y a pile un an, je prenais le départ sur le 10km de mon premier trail . Et comme tout anniversaire qui se fête dignement, il y avait les copains, on a bu beaucoup (de l’eau), on a mangé, un peu, et surtout on a dansé (la danse du cuisseau qui brûle)… Bref, 20 km de bonheur & tout cela dans un décors époustouflant ! WHAT ELSE?!

Son roman photo sur l’épreuve

Runonline

Au départ du 30 km

Runonline

Je ne dirai pas qui, mais certains amis ont bien essayé de me chauffer un peu pendant la pasta de la veille pour que je bascule sur le 40 km, mais niet ! J’avais décidé de jouer la prudence et surtout, après mes mésaventures sur la Trail’Oise, je voulais prendre un maximum de plaisir : ce fût chose faite !

Nous n’avions jamais couru ensemble et lorsqu’au ravito du 10ème kilo j’ai aperçu Maya, cela m’a fait plaisir de retrouver un visage connu. J’ai déjà dit beaucoup de choses sur le trail de l’Oisans mais pas ça alors que vraiment, je trouve hyper important, quand tu es dans l’effort, de croiser le regard d’une personne que tu connais. Il se passe quelque chose de réconfortant. Vinvin20 a raison, qu’il s’agisse du TTT ou de la Runnosphère, nos groupes ont désormais une diversité de pratiquants qui va du podium à…mais ce n’est pas le plus important car la course, c’est 4h en moyenne ou 5h (ou plus) sur un week-end de deux ou trois jours alors que tout le reste, c’est du plaisir et de bons moments partagés. Et ça, c’est le meilleur!

Son récit

Maya

Au départ du 40km

image

Le Trail de l’Oisans fut pour moi mon 1° vrai trail, autrement dit ce fut ma première participation a une course à dénivelé (36km 2000m D+).
Et, malgré le fait que mes jambes n’étaient guère habituées à un tel traitement, ce fut malgré tout, une réelle satisfaction que de "déambuler" ainsi dans de si beaux panoramas. Ce fut vraiment un beau parcours.
Courir ainsi en nature est certes exigeant physiquement, mais la fatigue est (presque) rapidement oubliée tant sont grands, la joie et le plaisir d’embrasser du regard un tel paysage.

Son récit

Commentaires (3)
Trackbacks (0)
lamiricore
jeudi 14 juin 2012, à 08:24
Bravo les zamis !
Greg Runner
Greg
jeudi 14 juin 2012, à 10:10
Bravo les gars, vous avez assurés, par vos courses et votre bel état d'esprit! Un grand merci de nous avoir fait partagé votre aventure!
julien
jeudi 14 juin 2012, à 11:04
la belle équipe !
Laissez un commentaire

Soumettre

Aucun trackback pour le moment