Actualité de la runnosphère, Course
Paris-Versailles 2012
 
4 commentaires
Equipe Runnosphère au Paris-Versailles 2012

Equipe Runnosphère auParis-Versailles 2012

En ce dimanche 30 septembre 2012, 14 membres de la Runnosphère sont au départ de la 35e édition du Paris-Versailles. Après avoir participé bénévolement au retrait des dossards le vendredi et le samedi, ils prennent le départ juste derrière les élites. Au coup de pistolet, chacun s’élance et tente de réaliser son objectif. Certains participent pour la première fois, d’autres tentent de battre leur meilleure performance, d’autres encore préfèrent le mode « sortie longue » en préparation d’un objectif ultérieur.

Après avoir dévalé les quais de Seine, grimpé la mythique Côte des Gardes, et traversé la forêt de Meudon, les coureurs débouchent sur la grande Avenue de Paris pour en terminer avec les 16 kilomètres de l’épreuve, face au château de Versailles. Sitôt la ligne d’arrivée franchie, l’équipe se retrouve au point de rencontre « Rome » pour refaire la course et partager ses impressions.

Les résultats de la Runnosphère

Christian

Christian

« Deuxième départ sur cette course classique, une nouvelle fois sans chaussures.  A quelques semaines de mon premier marathon pieds nus, j’ai pu apprécier tout le parcours sans craindre les ampoules, cette fois-ci.  Même pas de bogues de châtaigne dans la Forêt de Meudon… Beaucoup plus d’encouragements de la part des coureurs, le barefooting n’est plus aussi obscure comme pratique. Surtout, le plaisir de participer avec un grand nombre d’amis de la Runnosphère, certains que j’avais déjà côtoyé lors dela remise des dossards… »

Lire le compte-rendu sur son blog.

Sylvie

Sylvie

« J’ai participé pour la 6ème fois à cette course renommée grâce à la Runnosphère. Et cette année j’ai pu tester le bénévolat au retrait des dossards et le départ dans un sas préférentiel. Nicolas nous avait fait cette proposition bien avant l’été. J’avais accepté avec certitude la mission de bénévole, mais pour la course tout dépendrait de mon état physique…Et il s’en est fallu de peu que je ne participe pas à cause d’une élongation survenue dans le mollet droit fin août…

Etre bénévole au retrait des dossards pour une grande organisation comme le Paris-Versailles était une premièrepour moi, plutôt habituée à celle de mon club à plus petite échelle. Tout était vraiment bien rôdé avec des responsables et bénévoles très sympathiques et aux petits soins pour nous. Tout s’est bien passé et je suis prête à redonner de mon temps l’année prochaine.

En ce qui concerne la course Paris-Versailles, je la connais bien surtout que le parcours passe sur mes terrains d’entrainement. La seule nouveauté c’était donc le départ en sas préférentiel. Et du fait de mon allure tortue, toutes mes connaissances plus rapides m’ont encouragée au fur et à mesure du parcours, c’était super sympa ! Ma dernière participation datait de 2008, j’ai pu constater une amélioration en ce qui concerne les zones de déchets. Nous avons eu une météo idéale pour profiter de ce beau parcours, ce fut donc une bonne édition 2012 avec plein de belles rencontres ! »

Lire le compte-rendu sur son blog.

Jean-Pierre

Salvio et Jean-Pierre

« La grande classique de la rentrée a tenue toutes ses promesses. Une organisation sans faille, un peloton de 25 000 coureurs, le tout sous un soleil radieux. Alors que demander deplus, à part un nouveau record personnel sur la distance ?

Coup de pistolet, les jambes tournent bien. Je passe le premier kilomètre en 3’ 55’’ c’est un peu rapide. Je ralentis pour atteindre les 4’ 10’’ et me stabilise jusqu’à la côte. Nous voilà enfin face au« gros morceau» la fameuse côte des Gardes. Je n’ai pas d’appréhension, je suis plutôt un bon grimpeur. Je baisse la tête, je raccourcis ma foulée et tire sur les bras. Elle passe comme une lettre à la poste…

La descente qui suit est l’occasion de grandes enjambés, la vitesse est vertigineuse ! je suis à 3’ 40’’ / km . Je termine la course dans le sillage de trois autres membres du club. Nous entamons la longue, très longue ligne droite qui mène à l’arrivée. Je vois au loin l’arche et le chrono. Je termine en 1h 07’ 48’’ je suis ravis, c’est un nouveau record personnel. »

Lire le compte-rendu sur son blog.

Salvio

Salvio etSandrine

« Encore une belle weekend de bénévolat  de sport, partage et amusement sous le signe de la Runnosphère! Je remercie Sandrine qui a décidé de partager avec moi sa sortie longue pour NY. »

Lire le compte-rendu sur son blog.

Jean-Alexandre

Jean-Alexandre etSalvio

« C’est avec un grand plaisir que j’ai retrouvé les amis de la Runnosphère. Contrairement à l’année dernière, je suis arrivé mieux entrainé avec notamment du travail de dénivelé ce qui m’a permis de passer la côte des Gardes et celle du cimetière assez facilement. J’ai aussi mieux gérer un de mes défauts: la relance après une difficulté, le long faux plat avant l’arrivée m’a du coup paru beaucoup plus court que lors de l’édition précédente, avec au final un chrono de 1h16’17 » soit 6′ de mieux . Merci à Nico pour l’invitation même si je n’ai pas pu être bénévole (j’espère l’année prochaine) et bien sûr un grand bravo aux organisateurs, bénévoles, scouts et orchestres de musique qui font de cette course une grande fête »

Lire le compte-rendu sur son blog.

Nicolas

Seb, Nicolas, Julien etJean-Alexandre

« J’ai passé encore une fois un super dimanche sur le Paris-Versailles. J’ai renouvelé avec plaisir l’expérience de l’an dernier en tant que bénévole au retrait des dossards et le dimanche matin, je suis en pleine forme pour affronter les 16 km du parcours. Grace au partenariat avec le Paris-Versailles, les conditions de départ sont idéales, dans la première vague après les élites et cela facilite un peu la progression dans les premiers kilomètres. J’arrive au sommet de la côte des Gardes dans les mêmes temps que l’an dernier, mais cette fois j’arrive à accélérer pour aller chercher un chrono sous les 1h15 !

Encore un beau dimanche de course à pied ! »

Lire le compte-rendu sur son blog.

Sandrine

Sandrine

« Je n’avais encore jamais participé à une course de l’autre côté de la route. Grace à Nicolas et aux organisateurs du Paris-Versailles, j’ai pu vivre ce vendredi 28 septembre ma première expérience de bénévole en remettant aux coureurs inscrits à la course leur dossard.
La journée a incroyablement passé vite ! Toute la journée, les coureurs se sont succédés au Palais des Sports d’Issy les Moulineaux. J’en ai rencontré des sereins, des inquiets, des habitués, des débutants, des jeunes, des moins jeunes…Quels qu’ils étaient, ils avaient tous un point commun : le plaisir de courir et l’envie de le partager avec nous !
C’était une expérience extraordinaire ! J’ai adoré ces moments de rencontres avec d’autres passionnés. Je confirme que je renouvellerai l’expérience avec grand plaisir !!
Quant à la course, côté route, c’était également ma toute première participation au Paris-Versailles ! Je n’avais encore jamais goûté aux joies de la Côte des Gardes. Comme beaucoup, j’en avais entendu parlé, mais je ne savais pas ce qui m’attendais ce dimanche 30 septembre. Heureusement, j’étais merveilleusement accompagnée pour la surmonter ! Salvio, en sortie longue lui aussi sur ce parcours (nous étions tous les 2 en préparation marathon) avait choisi de courir les 16 km du Paris-Versailles avec moi. La Côte est passée. Difficilement, mais elle est passée 🙂 En dehors de cette difficulté, qu’il faudra que je surmonte avec plus de facilité la prochaine fois !, le parcoursétait vraiment très agréable. Vert, ombragé, nous avons traversé les forêts de l’Ouest de Paris pour franchir la ligne d’arrivée avenue de Paris à Versailles avec le château en toile de fond.
Une très belle matinée ensoleillée qui m’a permis de retrouver de nombreux amis de la Runnosphère, y compris Clara qui par magie était déjà revenue de Montpellier !!
Bénévolat et course à renouveler impérativement 🙂 »

Lire le compte-rendu sur son blog.

Julien

Julien

« Pour ma deuxième participation à la grande classique, je me suis encore régalé ! L’organisation au top avait réservé le soleil ; les supporters et les orchestres ont fait de cette course une belle fête. Après un petit échauffement aux pieds de le Tour Eiffel,  j’ai pu dérouler un parcours qui ne laisse pas le temps de s’ennuyer :

– 6 km de plat le long de la Seine
– 2km de montée sur la côte des gardes (mais non, ce n’est pas si terrible…
– un joli passage dans la forêt en montagnes russes, avec de belles descentes.
– le final sur l’avenue de Paris et son faux plat montant. Je la déteste !

Je fini bien content de mon nouveau chrono, profite un peu des massages offerts par l’organisation pour « optimiser la récup », avant
de refaire la course avec les copains de la Runnosphère !
C’était vraiment une superbe journée. »

Lire le compte-rendu sur son blog.

Damien

Damien

« Paris-Versailles fût ma première course, et c’est avec plaisir que j’ai répondu présent à l’invitation de la Runnosphère, pour retrouver les amis et ma côtes des gardes, où je m’entrainais 2 à 3 fois par semaines pendant 2 ans, quelques soit la météo, à pied ou à Velib. Cette course était donc un mélange de nostalgie, et de performance. »

Lire le compte-rendu sur son blog.

Giao

Giao

« Le Paris-Versailles était le plus beau rendez-vous parisien des courses d’automne et j’avais même fait l’impasse sur les 100 km de Millau 2012 pour en être puisque je savais que j’allais retrouver de nombreux copains dont la joyeuse bande de la Runnosphère. Grâce à un partenariat Runnosphère – J’ai eu le privilège de participer à la remise des dossards la veille, j’avais choisi la partie des litiges car il était plus intéressant de contrôler les certificats médicaux et les pièces d’identité ou de voir ceux qui essayaient de récupérer la précieuse enveloppe qui contenait la puce et le dossard sans le fameux sésame. J’étais incorruptible et selon les termes de mon ami Xuoan qui m’a vu un peu par hasard parmi les bénévoles : « Vous n’avez pas votre certificat pour courir les 100 km de Milau, Giao vous refuse le droit de courir le Paris-Versailles 2012 ! »
Le lendemain, je troquais ma tenue de bénévole pour celui de coureur et après un entrainement collégial avec Seb, Kejaj, Mangeur de Cailloux et Noostromo, je rejoignis le sas de la deuxième vague juste derrière les élites pour pulvériser mon record de 9 minutes, ce fut une grande joie à l’arrivée. Une belle journée ensoleillée avec un vent frais, des photos-souvenirs avec tous les copains et un bon temps, j’ai passé un excellent Paris-Versailles cette année. »

Lire le compte-rendu sur son blog.

 

Commentaires (4)
Trackbacks (1)
Sandrunning
jeudi 11 octobre 2012, à 17:22
Super compte-rendu qui résume si bien cette belle journée !!
Salvio : c'était un plaisir de partager ce moment avec toi ! Je regarde les photos et je m'aperçois que, décidemment, tu es partout :)
julien
vendredi 12 octobre 2012, à 12:01
bravo les amis !
Mon Footing
vendredi 12 octobre 2012, à 17:03
Félicitations =)
Sydoky
vendredi 12 octobre 2012, à 22:42
Bravo à tous !
L'année prochaine vous partez tous derrière moi pour que j'ai des encouragements tout le long du parcours :))
Laissez un commentaire

Soumettre