A travers le monde, Actualité de la runnosphère
La Runnosphère part, court le monde : Destination La Réunion
 
9 commentaires

Après une première étape à Chicago avec ThePinkRunner, poursuivons notre grande tournée mondiale dans des contrées où la nature occupe une place prépondérante. Pour cette seconde étape de notre parcours, posons nos bagages dans la luxuriante île de la Réunion.

Giao en mode détente avant sa grande course

Et découvrons Giao, un autre des globes coureurs de la Runnosphère.

En fin stratège, Giao, tel un Kasparov de la course à pied, se livrera à une partie épique en participant à La Diagonale des Fous et il aura à cœur de remporter cette partie. Elle s’avérera assurément longue et pleine de rebondissements, mais nul doute qu’à force de patience et de ténacité, il parviendra à ses fins. Et saura trouver les ressources afin d’aller jusqu’à son terme.

Dans quelques jours, le jeudi 18 octobre, à 22h, heure locale et à 20h, heure de métropole, la partie débutera. Tour à tour, les bénévoles, petits pions de l’organisation, se mettront en place et les fous, alors pourront s’élancer.

Une douce folie que de parcourir ainsi près de 170km, avec près de 10 845 mètres de dénivelé !! Et parmi ces doux fous, se trouve Giao qui avec un large sourire et son éternelle bonne humeur s’élancera avec eux.

Afin de mieux imaginer et de vous donner une équivalence de ce que représente 10 845 mètres de dénivelé positif, il vous faut juste vous rappeler que le Kilimandjaro culmine à plus de 5 800 m et le Mont Blanc à plus de 4 800 m. Sur cette course, les coureurs auront donc simplement gravi le Kilimandjaro et le Mont Blanc à la suite ! Lorsque l’on associe ces coureurs à des fous, il s’agit vraiment du terme qu’il convient.

Mais quelles peuvent être les motivations d’un coureur à aller ainsi participer à une telle course ?

Une lubie irréfléchie ou une volonté farouche et raisonnée ?

Afin de tenter de cerner ce mystère, nous nous sommes renseignés auprès de Giao.

 

  • Qu’est ce qui t’a incité à faire cette course ?

Je suis tombé un peu par hasard sur le reportage Intérieur Sport consacré à la Diagonale des Fous et la course m’a fascinée, j’ai vu toutes ces belles images, ces paysages magiques et j’ai eu envie de la faire à mon tour.

– Comme je rêve un jour de terminer l’UTMB et que je n’avais jamais fait de course de plus de 100 km, je me suis inscrit au Grand Raid de la Réunion pour que mon corps apprenne à avaler une telle distance sans s’arrêter quasiment. L’avantage de cette course est qu’elle a des barrières horaires plus larges et que la difficulté est supérieure au grand tour du Mont Blanc.

 

  • Est-ce ta 1° participation ?

Etant donné que je ne cours vraiment que depuis avril 2010, oui c’est ma première participation !

 

  • Il y a-t-il une sélection parmi les participants ?

Sur les 2.600 partants, la moitié des places est réservée aux Réunionnais qui s’inscrivent à un tirage au sort, l’autre moitié est pour les « métros » comme ils disent et les étrangers. La règle est simple : premier arrivé, premier servi. Il suffit d’être derrière son ordinateur le jour des inscriptions.

 

  • Quel a été ton ressenti lorsque tu as su que tu étais admis à participer ?

Je me suis dit : « c’est bon c’est dans longtemps, j’ai le temps de voir venir et au cas où je ne suis pas prêt je pourrai toujours revendre mon dossard »

– Je ne me suis pas mis la pression tout de suite car je pensais bien échelonner la difficulté au cours de ma préparation c’est pourquoi j’ai fait des courses de plus en plus dures, d’abord la 6000D fin juillet à La Plagne et puis la CCC à Chamonix le 1er septembre.

 

  • Un mode de suivi live est-il prévu ? Si oui quel est ton n° de dossard ?

Pour les Réunionnais, c’est L’EVENEMENT de l’année à ne pas manquer, tous les jours il y a une double page dans les journaux, des magazines entiers consacrés d’autant que la Grande Traversée fête ses 20 ans en 2012. Il y a d’abord la chaine de télévision Réunion 1ère qui couvre les 66 heures de l’événement, il y a Canal Grand Raid une chaine de Canal +.

Sur internet, vous pourrez suivre l’événement sur la radio RER Radio Est Réunion  http://www.rer.re/ et enfin SFR, un des sponsors assure un suivi quasi-live sur le net avec le temps de passage à chaque pointage (Suivi de Giao) et le classement sur http://grandraid.sfr.re/ .

 

C’est donc le Jeudi 18 Octobre (à 22h heure locale, 20h en France), que les fous s’élanceront. Il y a ainsi de douces folies qui font vraiment plaisir à voir.

Bonne course à vous les coureurs fous !!

Et finalement, les fous ne seraient-ils pas ceux qui ne vont pas au bout de leurs rêves ??

Commentaires (9)
Trackbacks (1)
Greg Runner
Greg
mardi 16 octobre 2012, à 22:26
Allez, vas-y grand fou, toute la Runnosphère est derrière toi!
Valcox
mardi 16 octobre 2012, à 22:37
Et encore : Ni le Mont Blanc, ni le Kilimanjaro n'ont leur base au niveau de la mer ... C'est donc plus que cela encore !!! Je souhaite à Giao tout le bonheur possible sur cette folle diagonale, et plein, plein de merveilleux souvenirs à ramener dans sa tête ! Une course qui fait rêver, un cadre grandiose, un truc de ... fous !
sylvain_pva
mardi 16 octobre 2012, à 22:55
"L’avantage de cette course est [...] que la difficulté est supérieure au grand tour du Mont Blanc."

j'appelle ça être masochiste ^^
runmygeek
mardi 16 octobre 2012, à 22:55
Allez Giao fais nous réver !!!
Sydoky
mardi 16 octobre 2012, à 22:56
Bonne chance Giao !
giao
mercredi 17 octobre 2012, à 07:56
@Greg : Merci Greg, le Fou va chercher son dossard ;o)
@sylvain_pva : tu ne t'imagines pas comment tu es proche de la vérité !
@runmygeek : la concrétisation d'un beau rêve va prendre forme le 18 octobre à 22h heure de La Réunion !
@Sydoky : merci Sylvie ! Go ! Gooo !!!
Gilbert DOGER
mercredi 17 octobre 2012, à 09:26
GIAO,tu es aussi GRAND que les montagnes que tu vas gravir.
Tu es un sacré coureur de l'extrême.
Tu essaies toujours de te lancer de nouveaux défis.
En si peu de temps,tu as remarquablement progressé.
Tu vas bientôt rentrer dans la cour des GRANDS.
Tu es déjà admiré et respecté de toutes et tous.
Mais avec Giao,l'aventure ne fait que commencer.
Mais où va-t-il s'arrêter,courir,grimper,toujours plus haut,toujours plus longtemps...
RESPECT champion Giao,tu fais honneur à ces grandes et nobles discipline la CAP et le TRAIL ULTRA.
giao
mercredi 17 octobre 2012, à 20:34
Merci Gilbert, tu me diras à quel ordre je libelle le chèque ;D
Vincent Dogna
jeudi 18 octobre 2012, à 08:54
Vas-y Giao, fais nous rêver ! on est tous derrière toi !
Laissez un commentaire

Soumettre