Actualité de la runnosphère, Montres, Test Matériel
La Runnosphere teste la Suunto Ambit
 
5 commentaires
  • Courir a toujours été considéré comme le sport le plus simple à pratiquer : un short et une paire de basquettes suffisent pour débuter ce magnifique sport qu’est la course à pied.

Mais une fois que le coureur est mordu par la passion dévorante du running, il veut progresser, suivre ses progrès et garder une trace de ses entraînements. Nos grands parents avaient le carnet d’entrainement, notre génération à la montre GPS.
Pour répondre aux attentes des sportifs les plus exigeants, Suunto a lancé la AMBIT il y a un peu moins d’un an : une montre A.B.C GPS (Altimètre, Baromètre, Compas), capable de suivre les coureurs par tous les temps et sur tous les terrains .

Suunto Ambit

Certains membres de la Runnospère ont eu le plaisir et surtout le privilège de pouvoir tester pendant plus de trois mois cette Suunto Ambit. Voici un petit résumé de leur expérience avec cette montre aux qualités étonnantes.

David : Runmygeek.com  (son article : à venir)
Enfin une montre GPS que l’on peut porter au quotidien sans avoir à la recharger tous les jours. En plus d’être jolie et agréable à porter la ambit a une autonomie très importante, je l’ai emmenée 15 jours au Népal avec 25h de trek et je ne l’ai rechargée qu’à mon retour en France. Pour moi cette montre est clairement dédié au trail et à l’outdoor en général, les concessions que l’on doit faire au niveau de la précision sont largement compensées par l’autonomie. Bien sur on peut avoir une bien meilleur précision en réduisant l’autonomie afin de répondre à chaque type d’activité. Niveau critique pour moi la principale est la grosse dépendance à l’ordinateur, vous ne pouvez configurer complètement la ambit sans un ordinateur, de plus moins vous synchronisez la montre plus elle aura du mal à trouver le fixe GPS, de quelques secondes après une synchronisation à un bon quart d’heure après 10 jours sans avoir synchronisé. Niveau fonctionnalité on retrouve tout ce dont on peut avoir besoin en extérieur : un baromètre précis, une boussole, le suivi de tracé GPS, la vitesse instantanée, verticale. A noter que la ceinture cardio est la meilleur que j’ai pu tester, très confortable et très stable.

 

Greg : Greg-runner.com (son article)
La montre Suunto Ambit est le partenaire idéal des traileurs. Avec son autonomie d’un minimum de 15h, elle vous fournis toutes les informations dont vous pouvez avoir besoin: vitesse instantanée, vitesse ascensionnelle, rythme cardiaque, Altitude, et dénivelé cumulé, etc… De plus, la montre se prend en main facilement et rapidement; j’ai eu très peu besoin de mode d’emploi pour paramétrer la montre et l’utiliser. Grâce à Movescount.com, les informations sont récoltées depuis la montre pour fournir un maximum d’informations sur vos sorties. De nombreuses courbes sont proposées pour analyser la sortie (Cardiaque, VO2, Epoc, etc.) et il est possible de comparer ses sorties. Le côté social est également sympa, car il permet de suivre l’actualité de ses amis. C’est une montre que je vais surement adopter.
Je regrette 2 choses avec cette montre:
– qu’il ne soit pas possible de mettre en place des entraînements type fractionnés;
– que tout se passe sur movescount.com. Dommage qu’il n’y ait pas un logiciel plutôt qu’une plateforme Web. Si j’emmène mon ordi en montagne, il faut obligatoirement avoir internet pour pouvoir charger mes données, ce dont on pourrait se passer avec un logiciel…

 

Johan : DosedeTrail.fr (son article)
3 jours : c’est exactement le nombre de jours qui sont nécessaires pour devenir un Ambit « addict ». J’étais assez retissent vis-à-vis de cette Suunto Ambit, mais après trois jours de familiarisation elle est devenu ma montre quotidienne, que ce soit pour mes activités sportives habituelles le trail, le vélo, la rando ou tout simplement pour aller au travail. Pas besoin d’entrer dans les détails pour comprendre que cette montre est taillée pour l’outdoor avec une grosse prédilection pour la course à pied en montagne. Pour moi ses points forts sont  : sa simplicité d’utilisation,  la robustesse du boitier, la précision sans faille de l’altimètre, et sa capacité à accrocher les satellites en moins de 30 secondes. J’ai trouvé dans la Suunto Ambit, un outils non pas parfait (car elle a quelques petits défauts) mais un outils qui me convient à la perfection, c’est d’ailleurs pour cela que j’ai revendu mes précédentes montres GPS, pour n’utiliser que cette Suunto.

 

Nicolas : Noostromo.com (son article)
La Suunto Ambit est la montre cardio-GPS la plus complète que j’ai pu tester jusqu’à présent. Intégrant un altimètre barométrique, elle permet d’afficher son altitude actuelle à quelques mètres près, et aussi le cumul de dénivelé depuis le départ, indication très importante sur les trails longs en montagne.
La montre est très simple et agréable à utiliser, les affichages sont clairs et configurables à volonté via l’interface en ligne Movescount. Cette plateforme est d’ailleurs très complète, permettant de suivre une multitude de données sur chacune de ses sorties.
J’aime beaucoup le style de la montre qui permet de la porter même au quotidien, son autonomie, l’impression de solidité qu’elle dégage, la rapidité d’acquisition des satellites même en environnement urbain et le système de suivi d’itinéraire.
Elle n’est pas exempte de défauts (configuration exclusivement via un ordinateur, nécessité de calibrer l’altimètre avant chaque sortie), mais cette montre est le compagnon qu’il faut pour toutes les activités outdoor. Pour moi, coureur sur route et sentiers, il me faudra des fonctions de programmation de séance avancées (VMA) pour me faire passer chez Suunto.

 

Salvio : Jecoursparis.com (son article)
Pendant ce mois d’utilisation j’ai pu apprécié l’efficacité et la fiabilité de cette montre pour moi signe d’une conception et réalisation très sérieuse.
L’ayant utilisé que en mode « running et en ville » je n’ai pas pu explorer ses potentialité à 100% mais j’ai été impressionné, quand meme,  par le nombre
de donnée que elle export pour aider à bien analyser une séance d’entrainement.
Dommage seul pour une manque d’intégration avec des outil comme TrainingPeaks ou SportTrack. Il y a d’autre petit limitation mais je suis certain que
la marque sera capable de fournir des solution dans les version successive du firmware.

 

Ce qui à le plus manqué aux testeurs de la runnosphère c’est une fonction pour gérer leur séances de fractionnés, mais qu’ils se rassurent à l’occasion de la mise a jours en version 2.0 qui sera proposée gratuitement par Suunto le 29 Novembre 2012, tous les utilisateurs de l’Ambit pourront avoir accès à cette fonction ainsi qu’à de nouvelles fonctionnalités innovantes et jamais vues à ce jour sur une montre GPS.

Commentaires (5)
Trackbacks (2)
philippe
lundi 26 novembre 2012, à 16:31
Du beau boulot !
Bertrand
mardi 27 novembre 2012, à 10:27
Vous m'avez définitivement convaincu!!!
nicolas
mardi 27 novembre 2012, à 14:17
Rien à dire, chapeau les gars
julien
mercredi 28 novembre 2012, à 10:40
Super intéressant ce petit récap. y'a plus qu'à lire les détails chez chacun maintenant ;)
RunInLille
mercredi 21 août 2013, à 10:11
Montre testée et approuvée sur un trail à fontainebleau.Même en foret sa précision est top!
Laissez un commentaire

Soumettre