Actualité de la runnosphère, Course
Eco Trail de Paris, Foulées d’Aubergenville et Monaco Run pour la Runnosphère
 
4 commentaires

Encore un gros week-end de course dans cette phase d’avant Marathon de Paris pour toute la Runnosphère ! Il y avait du monde sur beaucoup de courses, notamment sur l’événement du week-end: l’Ecotrail de Paris. Voici le résumé de ces beaux moments.

Eco Trail de Paris 30 km

 

Emma

Ecotrail 2013: cette année, je suis sur le 30 km, dernière sortie longue avant le marathon de Paris. Objectif n°1: ne pas se blesser, prudence avant tout, donc. Objectif n°2: gérer les 20 premiers kilomètres sans me mettre dans le rouge, puis terminer à l’allure marathon, si possible! Objectif n°3: si possible, faire un podium (5 femmes sont récompensées). Contrat rempli, même si j’ai eu chaud pour le dernier point! 30,5 kilomètres et 2h37 de pur plaisir avec juste ce qu’il fallait de boue, de dénivelé, de matériel non testé, et de suspens pour le podium.
Une course mi-route mi-nature encore une fois très bien organisée.
Son récit: http://www.emmanuelleblanck.fr/ecotrail-2013-30-kilometres-de-pur-plaisir/

 

Shuseth

Pour moi, il s’agissait d’une première. Satisfait de ma course même si je pense avoir peiné vers la fin par manque de préparation. J’en ai ch** sur la fin mais je recommencerai avec plaisir ce type d’épreuve. Sympa d’avoir fait les premiers kilomètres avec Noostromo, d’avoir croisé Djailla au ravito, ce qui m’a donné un coup de boost, d’avoir fait les derniers kilomètres au côté de Cécile Bertin et pour finir d’avoir croisé d’autres membres de la Runnosphère au village à l’arrivée. Qui a dit que le running n’était pas un sport collectif ?
Le récit de sa course: http://www.shuseth.com/2013/03/17/ecotrail-30km-2013/

Jo’Run

J’ai eu la chance il n’y a pas si longtemps de recevoir en cadeau une inscription pour l’Eco-trail de Paris 2013 sur le 31 km.
Un seul objectif : Être Finisher ! Moi et mon frère, partons de Lille à 5h30 du matin pour rejoindre la Capitale afin de prendre le départ qui aura lieu à 10h00.
Après 3h58m d’effort, nous terminons dans la douleur mais avec le sourire. J’ai également eu la chance de voir rapidement Salvio et Jean-Pierre Run Run juste avant le départ ainsi que mon pote Cyril Vigneau. Bref, des souvenirs plein la tête pour mon premier 31 km.
Compte rendu : http://jo-run.com/2013/03/17/cr-ecotrail-de-paris-2013/

Run Reporter Run

Cette année les conditions météo ont fait taire les sempiternels détracteurs qui accuse la course parisienne de « faux » trail. C’est devenu une habitude pour moi, mais aussi pour pas mal de « routiers », de venir se frotter à cette course nature dans le cadre d’une sortie longue. C’est ainsi que je me retrouve aux côtés de Salvio, Adrien et Patrick.
L’aventure commence sur le quai du RER au pied de la tour Eiffel, la rame est bondée de trailers et autres alpinistes. Nous partirons dans la dernière vague, ce qui présente des avantages comme celui de ne pas partir trop vite ! Car il est impossible de doubler sur ces sentiers étroits. Notre groupe est compact, nous menons tour à tour, dans une l’ambiance plutôt décontractée car, comme nous n’allons pas très vite, nous pouvons parler et profiter du paysage.
Ravitaillement du parc de Saint-Cloud

Contrairement à la route ou il existe des ravitaillements tous les cinq kilomètres, sur cette épreuve, un seul stand au 20e km. Au-delà du simple rafraîchissement, il représente la frontière ! Celle entre la nature et la civilisation, celle entre les chemins boueux et l’asphalte urbaine. À partir de ce point, ce sera la ville et son bitume.

Fin de l’échauffement
Les consignes du plan indique qu’après ce semi-marathon d’échauffement, il faut passer au travail ! Je dois effectuer deux fois 20 mn à allure marathon, soit 4’15’’/km avec cinq minutes de footing entre les deux blocs. J’attaque la descente qui mène de la terasse du Parc de Saint-cloud à Boulogne sur de bonnes bases. Très rapidement, je suis à la peine, j’ai laissé pas mal de force dans les parties boueuses et escarpées. Je n’arrive plus à respecter les allures !
J’aperçois la tour Eiffel

Un peu comme pour les 20 km de Paris, le repère visuel de la dame de fer est très utile. Il y a de nombreux spectateurs et touristes pour nous accueillir. Nous franchissons la ligne avec bonheur. J’arrête mon chrono, il indique 2h44min. C’est exactement le même temps que l’an passé ! Je suis un temps déçu, puis je réalise que les conditions de course n’étaient pas du tout les même et que ce chrono à valeur de progression. Je peux savourer mon entraînement !
Retrouvez le récit complet sur le blog : http://runreporterrun.wordpress.com/

Je Cours Paris

Ecotrail 30K (samedi)

Je dois avouer que mon premier trail ne m’a pas laissé indifférent car, même avec la boue, le vent et le froid, je me suis bien amusé. Un bon trio s’est formé avec Jean Pierre et Patrick. Je pense que le plaisir a été partagé au point que nous avons mis une marche en plus à notre allure respectif par rapport à notre plan!
Je trouve que les coôes sont mon point fort. Il faudrait que je me teste sur un trail avec un gros dénivelé pour voire ce que ça donne… et bien oui, je pense que le trail ne se arrête pas ici.
J’ai trouve pénible les derniers 10km. Pour moi ce trail devrait se terminer à Saint Cloud où il y a quand même une belle vue de la tour Eiffel. Au final, ça me fait une belle sortie longue de 2h42 pour ma préparation au marathon de Milan.
Niveau classement je me place 226ème au scratch et 57ème dans ma catégorie.
Le récit de son week-end sportif: http://www.jecoursparis.fr/ecotrail-30k-et-wattbike-triathlon-une-weekend-tres-sportif/

Noostromo

Course à l’origine non prévue dans mon planning, j’arrive donc au départ complètement à l’arrache et à cours de préparation, mais heureux d’être là. Après avoir fait les premiers kilomètres avec Shuseth, j’avance à bon rythme dans la forêt sur des chemins assez boueux. Je prends beaucoup de plaisir dans cette alternance de montées et descentes, mais ça brule un peu les jambes. Je vais le payer un peu sur la fin de course sur les quais de Seine, toujours aussi peu plaisante.
3h03 d’efforts pour une 715e place.
Son compte-rendu de course sur son blog: http://blog.noostromo.com/2013/ecotrail-de-paris-2013-30-km-imprevus/

The Pink Runner

EcoTrail de PARIS 30kms, j’avais noté depuis longtemps cette course sur mon calendrier non pas pour la perf mais surtout parce que j’allais partager ma 1ère grosse course avec ma compagne.
Pas de chrono visé (si ce n’est un sub 3h/3h15 si on peut !) mais de la régalade pure !
Et de régalade, il en a été question tout le parcours même si à la fin les jambes étaient lourdes mais le moral de battants a vite pris le dessus pour finir en 3h10’.
Des photos, des rencontres, des échanges tout au long du parcours, à 3 semaines de PARIS pour moi et à 5 de LONDRES pour nous 2 à nouveau, le moral reste au beau fixe.
Nous avons rencontré Jean Pierre Run Run au départ puis en course avec Salvio et Bastien (Djalla) pour de très belles photos !
L’aventure a été belle et des comme ça j’en reprends tous les jours !

Son reportage photo http://thepinkrunner.fr/?p=4347

 

Foulées d’Aubergenville

 

SandRunning

Depuis Houilles où j’avais réalisé ma dernière meilleure performance sur 10km (42’55), j’ai enchaîné une saison de cross boueux, gras, voire gras et boueux ! Il était temps pour moi de retrouver cette distance que je n’affectionne pas particulièrement, tellement je la trouve exigeante, mais nécessaire pour travailler ma vitesse de base. J’avais le secret espoir de faire tomber le chrono sous les 42′.
Ce ne fut pas le cas, mais je reste ravie et fière de ma toute nouvelle performance (42’09). 45″ de gagnées sur la distance, c’est énorme ! J’en ai bien conscience 🙂
Pour en savoir plus, c’est ici : http://sandrunning.blogspot.fr/2013/03/mes-10km-daubergenville-2013.html

FredRun

Aubergenville est un rendez-vous à ne pas manquer pour tout coureur qui recherche une perf’ sur 10km : un parcours très roulant, du beau monde, des spectateurs qui encouragent… Bref, à Aubergenville, tout est permis et en premier lieu de rêver d’un chrono. C’est donc avec cette envie de redescendre sous les 36′ que je me présente sur la ligne de départ. Nous sommes plus de 800 à déferler dans les rues de la zone industrielle. À mi parcours, un coup d’œil au chrono me donne encore le droit d’y croire : 17’50 » au 5eme. Or c’est à partir de là que je vais peu à peu craquer. La deuxième féminine me dépasse puis la 3ème à partir du 7eme. Je n’accroche pas. J’aurais beau relancer dans les derniers trois cent mètres en foulant la piste du stade Alain Mimoun, je ne rattraperai pas le retard accumulé sur la seconde partie de course. Je termine en 36’07 » à ma montre. 8 secondes de trop. Tant pis, je suis tout de même satisfait de ce chrono que je n’avais plus réalisé depuis belle lurette. Et puis, en mon for intérieur, je me dis : Aubergenville, I’ll be back !
Pour revivre sa course, c’est sur son blog: http://fredrun.over-blog.fr/article-pour-une-poignee-de-dossards-116305623.html

Monaco Run

 

Greg Runner

En déplacement avec la Team Asics Press, je participais pour la première fois à la Classic du Monaco Run. Si le soleil nous accueil le samedi, ce sont les nuages et le vent qui nous accompagnent pendant la course. Le parcours de 24km démarre en Italie, passe en France et arrive à Monaco, ponctué de 2 bosses, pour un dénivelé cumulé avoisinant les 300m. Ne connaissant pas le parcours, je suis dans le flou par rapport à ce parcours. Je fais un départ timide, mais très vite, les jambes me portent et je remonte un à un les coureurs. Une pluie fine accueille les coureurs à Monaco. Mais pas le temps de me refroidir, je termine la course en 1h36min55sec au temps officiel et à la 37ème place. Je suis content de ma course, avec le sentiment d’avoir fait le job. Je garde un très bon souvenir ce week-end, même si, sur le parcours, les supporters manquaient parfois d’un peu d’enthousiasme…
Le récit de sa course: http://www.greg-runner.com/2013/03/19/la-classic-du-monaco-run-a-lassaut-du-rocher/

Commentaires (4)
Trackbacks (1)
Mangeur de Cailloux
lundi 18 mars 2013, à 15:41
Quel week-end !
bravo à toutes et tous ;)
Carole
lundi 18 mars 2013, à 16:12
La Runnosphère a bien bossé ce week-end !
Bravo à tous !
Thepinkrunner
lundi 18 mars 2013, à 21:03
Un régal tous ces moments de plaisirs et de partage, les absents ont eu tort une fois de plus!
Jo'Run
mardi 19 mars 2013, à 00:07
À l'année prochaine Ecotrail de Paris ;)
Laissez un commentaire

Soumettre