Actualité de la runnosphère, Course
Des blog-Runners sur la 10km de Saint Sébastien et sur le trail des Lucioles
 
Pas de commentaire

Ce week-end, deux blogs-runners se positionnaient sur une ligne de départ. Sébastien avait choisi un 10km (presque) éponyme tandis que David avait l’idée lumineuse de s’aligner sur un trail court. Voici le récit de leur aventure.

10 km de Saint-Sébastien

Sébastien

Dimanche je participais à mon 2ème 10 km de l’année. En février j’avais battu mon record personnel en 42’04. Après mon résultat inespéré au semi marathon de Paris j’espérais bien profiter de la forme du moment pour approcher des fameuses 40 minutes qui font rêver le coureur moyen que je suis.
Un temps idéal, un parcours roulant, la régularité d’un métronome, un négative split et au bout un chrono incroyable de 39’24 (officiel). Je n’en demandais pas tant, c’est tellement INCROYABLE !
Son récit: http://www.couriranantes.fr/2013/03/foulees-de-saint-sebastien-2013-le.html

Trail des Lucioles

David

Trail des LuciolesVendredi soir direction la gardiole pour une course par équipe de 15km, le dénivelé n’est que de 260D+ ça va donc être très roulant. Ma coéquipière sera Fanny, elle prépare le marathon du Mont Blanc en juin et j’en profite donc pour la coacher vu que j’ai déjà fait cette épreuve en 2011. Il y a beaucoup de monde ce soir malgré une météo incertaine. Je retrouve mes amis Stéphane et Anne qui font la course en couple, une grosse pensée pour ma chérie qui est entrain de garder leurs enfants et qui fabrique le notre d’enfant. La course commence par une longue monté dans la gardiole, le peloton s’étire doucement, la pense n’est pas assez forte pour ne pas courir. C’est parti pour la séance de coaching, tout y passe, le parcours, l’entrainement, l’alimentation. Je m’étonne de voir ma coéquipière ne pas accélérer sur le plat, elle me dit qu’elle n’y arrive pas, c’est pas normal pour moi étant donné qu’elle a grimpé la côte sans problème. Je cherche la solution, c’est surement psy alors après la dernière bosse je lui demande de garder le même niveau d’effort que dans la côte et de pencher son buste un peu plus en avant. Et nous voila à 14km/h une allure qui me convient beaucoup mieux, Fanny s’étonne mais ça passe et on rattrape pas mal de monde. Au final 101ème sur 160 équipe en 1h34.

Commentaires (0)
Trackbacks (0)
Laissez un commentaire

Soumettre