Actualité de la runnosphère, Course
Foulées vertes de Ploudaniel, Nocturne de Lille et championnat de France du 10km ce week-end!
 
1 commentaire

Ce week-end, la Runnosphère avait de grands rendez-vous: aux foulées vertes de Ploudaniel avec ses 12km pour David, puis le reste de la Runnosphère était sur du 10km: les championnats de France du 10km pour Sandrunning (rien que ça!) et à la nocturne de Lille pour Johan, Philippe, Emma et Jipé.

Foulées vertes de Ploudaniel 12 km

Thegoodwaytorun

Première course avec un temps printanier de 2013 pour moi, à J-7 du Marathon de Nantes. Une course réalisée globalement à allure marathon, bonnes sensations après 2 semaines de coupure presque totale due à des problèmes de dos. Le parcours (2 boucles de 6km alternant route et chemins) n’est pas très plaisant mais cette course aura au moins eu le mérite de me rassurer avant dimanche prochain.

La Nocturne Lille Métropole : 10km.

Jo’Run

10km pluvieux, 10km heureux !
3e édition des 10km de la Nocturne Lille Métropole. 3 rencontres « Runnosphère » (Emmanuelle, Jean-Pierre et Phillipe)  3 fois la pluie : Avant le départ, pendant la course et à l’arrivée. 3 comme mon chrono : 5337 😉
Une course avec un départ trop rapide par rapport à mon niveau. Dès le départ j’arrive à suivre Jean-Pierre, mais je décroche assez rapidement dès le 2e km. En pleine préparation Marathon, je n’ai pas une allure assez rapide pour mettre à mal mon record perso de 50’29 puis en même temps ce n’est pas l’objectif.
Fin de la course, direction un restaurant au centre de Lille pour refaire la course autour d’une bonne bière et spécialités du Nord. Un très bon moment ! Vive les rencontres grâce à la Runnosphère.

Son compte-rendu : http://jo-run.com/2013/04/15/cr-nocturne-de-lille/

Jahom

Moins d’une semaine après le marathon de Paris, la nocturne de Lille a été ce samedi le théâtre des retrouvailles avec mes chaussures de course a pied. La météo humide et venteuse n’a pas terni l’accueil de nos amis du nord. J’ai couru 3 kilomètres tranquillement avant de laisser mes jambes décider progressivement de l’allure qui leur convenait.
43’15 » / 370eme

Jean-Pierre

Nocture de Lille: la RunnosphereUne semaine seulement après le marathon de Paris me voilà « on the road again », cette fois pas de compétition ni de challenge juste l’envie de partager un bon moment avec les membres de la Runnosphère du nord de la France.
Le parcours une immense ligne droite de dix kilomètre à courir de nuit. Nous nous glissons au milieu des 4000 coureurs pour faire la fête. Clément lecteur du blog et dont j’ai fait la connaissance quelques heures auparavant me fait part de son record sur la distance. Je lui propose de l’accompagner sur ce qui va devenir SA course. Nous partons prudemment, pour au fil des kilomètres sentir que la forme est là. Alors pourquoi ne pas tenté le record ? Nous démarrons la compétition dans les trois dernier kilomètre sur des bases de 4’ 45’’ au kilo que Clément supporte à son grand étonnement. Il fait preuve d’un grand courage et c’est logiquement que le chrono lui apporte sa belle récompense. Un nouveau record sur 10 km : en 48’ 17’’. Je suis fier de lui, nous nous congratulons. Le reste de la soirée se jouera sur une autre compétition entre nordistes et parisiens autour d’une belle tablée pleine de spécialités locales. Voilà une soirée comme la Runnosphère les aime, pleine de sport et de partage.

Emmanuelle

Samedi 13 avril: 10 km nocturne Lille métropole, une remise en jambes après le marathon, mais pas que!! Attention, le challenge n’est pas forcément là où on l’attend.
Bienvenue chez les ch’tis!
Son compte-rendu: http://www.emmanuelleblanck.fr/un-chti-10-km/

Championnat de France du 10km

Sandrunning

Championnat de France 10 km: Sandrunning

Crédit photo : 8e kilomètre – Joël Ducros

Samedi 13 avril – 17h00 : mes premiers championnats de France 10 km. Ils ont lieu à Cabriès, en périphérie d’Aix-en-Provence : il y a pire endroit pour courir! 🙂
Comment je me sens ? Un mélange d’excitation, de pression, d’envie, de stress, d’angoisse… Bref, un mélange pas si désagréable au final !
Je sais que la course ne sera pas facile : il fait chaud (25 degrés), il n’y a pas d’ombre sur le parcours, mais le plus difficile s’annonce sur le profil du parcours : les 5 premiers kilomètres sont descendants, les 5 derniers montent.
Et pour cela, plusieurs stratégies sont discutées pendant l’échauffement :
1- ne pas partir trop vite pour garder du jus pour les 5 derniers kilomètres
2- prendre de l’avance sur les 5 premiers pour compenser le temps que l’on perdra sur les 5 derniers
Dans le SAS départ, toute l’angoisse et le stress disparaissent pour laisser place à l’envie et l’excitation !
Je sais que je ne performerai pas sur ce parcours. J’ai décidé de courir aux sensations et j’ai eu raison 🙂
J’ai vécu à Cabriès un très beau 10km ! Je n’ai effectivement pas performé.
Mon chrono : 43’53 J’ai perdu 2′ par rapport à un parcours roulant, comme Aubergenville. Mais tout le monde a perdu 2′ par rapport à un parcours roulant.
La bonne nouvelle : j’ai constamment rattrapé des filles sur la 2e partie du parcours pour terminer 36e vétérane (sur 160) et 161e au classement général (sur 550).
Bilan : l’entraînement cross de cet hiver a forcément payé dans les côtes que j’ai appréhendé sans douleur malgré la chaleur.
En résumé ? Je suis super contente !!

Commentaires (1)
Trackbacks (0)
Thepinkrunner
jeudi 18 avril 2013, à 07:39
Et hop un 1er Championnat de France, c'est la TOP Classe et pis c'est tout!
Il y en aura bien d'autres ça c'est sûr.
BRAVO
Laissez un commentaire

Soumettre

Aucun trackback pour le moment