Actualité de la runnosphère, Course
IBRD 2013 et 10 kilomètres de l’ANORGEND
 
1 commentaire

Une fois n’est pas coutume, la Runnosphère a vécu un week-end presque calme marqué par un « dix kilomètres nature » dans le bois de Vincennes et une animation IBRD 2013 (International Barefoot Running Day)

10 kilomètres de l’ANORGEND

Jahom

arnogendLe marathon de Paris est enfin digéré et comme Giao j’ai choisi cette modeste course labellisée FFA nature pour renouer avec l’effort exigeant d’une course de 10 kilomètres. L’idée était de retrouver quelques repères sur la distance avant d’envisager de battre mon record personnel un peu plus tard dans ce printemps qui semblait avoir daigné prendre son aise sur l’esplanade du château de Vincennes ce dimanche.

Contre toute attente je termine cette course à 38 minutes toutes rondes, à la 17ème place, dans le (très) dur après le 6ème kilomètre.

>> Son récit

Crédit photo : Frédéric Poirier

Giao

toute l'equipe avec moussa milianiAprès les 10 km de Boulogne que j’avais effectués tranquille-mimile en accompagnement de mon amie Sarah la semaine précédente, je courrais ce dimanche les 10 km de L’Anorgend à Vincennes avec un objectif plus ambitieux, revenir avec une bonne allure sur le format de course sur route que je connaissais. J’étais accompagné pour l’occasion de deux lièvres Eric Elron mon pote des fractionnés de Montsouris et Giao des Etoiles du 8ème, qui avait fait le pace maker d’Adrien sur son fabuleux sub-3h au Marathon de Paris et le principal artisan de mon RP sur le semi de Paris 2012 en 1h37. Les sensations étaient plutôt moyennes, j’avais couru 14 km la veille entre la séance de fractionnés du samedi et les 2,5 km que j’avais fait dans la foulée avec mon amoureuse du côté du Jardin du Luxembourg.

Dès l’échauffement je sentais des raideurs dans les cuisses car je n’avais pas assez bu d’eau. Bien que la course fût très familiale – pas plus de 281 participants sur le 10 K – j’eus le plaisir de retrouver pas mal de connaissances : Jahom, Monique, Mélanie de Courir pour le Plaisir, Fabien Quérol, Chlöe du Nike Running Club Paris, Bernard, Gianny, Rémi, Amadou entre autres. Après les embrassades de début de course et l’échauffement, le coup de feu au pistolet retentit. Avec mes lièvres nous partîmes dans l’allure cible bouclant le premier Km en 4:22″ malgré la cohue relative du début. C’était trop rapide pour moi et je le payais au 2 km car déjà mon coeur battait à 219 d’après mon cardio, c’était exagéré mais je me sentais déjà à l’agonie et pourtant nous n’allions pas vite. Nous passâmes le 2 km à 4:33″ soit 13 km/h et je me sentais déjà en détresse respiratoire. Le 3ème km fut interminable et il le fut en 4:47″. Heureusement que Eric et Giao étaient là pour me tirer, le terrain était légèrement en descente et je pus revenir à une bonne allure sur les 4 et 5 km en 4:35″. Les trois suivants furent un chemin de croix, j’étais à la même allure qu’avec Sarah la semaine précédente, incapable de tirer sur les bras et d’allonger la foulée comme me le suggérait Eric. Je parcourus les 6, 7 et 8 en 4:58″ autant dire que je marchais et j’étais en galère, Giao n’annonçait même plus mes temps de passage et il me lança un gentil : « On s’en fout du temps, maintenant tu donnes tout ce que tu as, l’essentiel est de terminer en ayant tout lâché ». J’ai suivi son conseil, progressivement j’ai accéléré et l’avant-dernier km s’est mieux passé en 4:39″.

Dans l’ultime km, une joggeuse de dimanche voyant l’entrain avec lequel mes lièvres me poussaient, s’est joint à nous pour me tirer jusqu’au bout et m’a bien encouragé jusqu’au bout. J’étais tellement à la ramasse que je n’ai pu démarrer mon « sprint final » que 200 mètres avant la ligne d’arrivée. Mon temps final est très moyen à 46:24″, j’ai du boulot mais je suis content d’avoir pu tout donner avec les moyens dont je disposais ce dimanche et je dis un énorme MERCI à Eric et Giao mes deux amis qui m’ont bien soutenu du début à la fin, chacun avec leur style propre. Ma prochaine course sera la Paris – Saint-Germain et je serai en grande forme, Cowabonga !

Photo : toute l’équipe avec Moussa Miliani du NAC vainqueur de l’épreuve en 32’42 »

Crédit photo : Nicolas Mufraggi

International Barefoot Running Day 2013

Courir pieds nus

IRBDA l’occasion de la troisième édition de cet événement, Christian organisait ce week-end à Paris une animation.

 

 

 

 

 

 

Commentaires (1)
Trackbacks (0)
Greg Runner
Greg Runner
lundi 6 mai 2013, à 14:53
Bravo les gars, vous avez bien envoyé! On ressent bien que cette course a été dure pour vous deux! Bravo!
Laissez un commentaire

Soumettre

Aucun trackback pour le moment