Actualité de la runnosphère, Portrait
Portrait de David Verriere, alias Runmygeek
 
12 commentaires
david01David (alias Runmygeek), malgré ses 30 ans est un « vieux de le vieille » de la Runnosphère! Il est en effet l’un des premiers membres de la Runnosphère, où il a pu rencontrer et épouser Virginie, membre de la Runnosphère également! Une véritable histoire de famille donc (en voie d’expansion!). Ils vivent tous les deux dans le sud depuis 2011, David est ingénieur en développement logiciel chez Eureka Technology depuis 7 ans. Ancien triathlète passionné de nature, en dehors de la course à pied il pratique également l’escalade depuis son arrivée sur Montpellier.
Ultra Traileur,  il vient de terminer l’Ultra Draille, et nous en parlera.
Tu es triathlète à la base. Pour ceux comme moi qui ne connaissent pas ton histoire, peux-tu nous raconter ta vie d’il y a 10 ans? Tu as repris le triathlon en 2011, c’est reparti pour un tour?
C’était au Lycée donc il y a plus de 10 ans de 15 à 18 ans j’ai fait parti du club de Piranhas à Dieppe en Normandie. ça m’a vraiment donné le goût de l’effort et ça m’a appris à me battre que ce soit sur une épreuve ou dans la vie. A l’époque en tant que lycéen j’avais le temps de m’entraîner 16h par semaine avec de gros volumes, ça m’a également permis de faire des temps correctes sur la route sur 10km (33″40).
J’avais repris le triathlon en 2011 mais je suis tombé dans l’ultra et il a fallut faire un choix, le triathlon est très chronophage et demande une sacré organisation pour la piscine par exemple, je ne dis pas que je n’en ferai pas bientôt sur des distances plus importantes que du CD mais j’aime la liberté du trail, je prends mes baskets et je pars en garrigue me faire plaisir quand je veux.
 
Tu as un record sur marathon en 2h59, c’est bien cela? Est-ce le fait d’avoir franchi la barrière mythique qui t’a donné envie de passer au trail et à l’ultra-trail?  Tu ne cours plus du tout sur route?
Oui 2h59 en 2011, un gros moment pour moi, après j’ai eu envie d’essayer autre chose, l’entrainement sur la route c’est vraiment dur et chiant, il faut faire des choses précises à un moment précis, pendant la course il n’y pas de place à l’improvisation, il faut se caler à son rythme et ne plus en sortir.
Je suis passé sur le trail parce que j’ai toujours aimé courir en nature et les vidéos sur le net des épreuves en montagne me faisaient rêver. L’ultra est venu ensuite naturellement sur la CCC, j’avais envie de me dépasser, de chercher mes limites et de vivre des aventures humaines. Je ne cours plus du tout sur route, ça ne me fait plus envie et maintenant que j’habite sur le parcours de l’Ultra Draille le terrain ne s’y prête plus du tout.
david02Tu te définis comme traileur minimaliste. Peux-tu nous expliquer en quoi cela consiste? Cours-tu tes ultra en chaussures minimalistes?
J’étais plus minimaliste sur route que sur trail, par chez moi on doit garder une certaine protection contre la caillasse. Je porte néanmoins toujours des chaussures à faible drop et peu d’amorti: saucony peregrine 3. J’ai gardé ma foulée minimaliste sur l’avant du pied. Et je cours mes ultra avec ces chaussures, ça s’est très bien passé sur l’Ultra Draille avec. Pour moi le minimalisme est plus une philosophie, il faut faire attention à son corps dans son ensemble posture du haut du corps, position du bassin, foulée assez courte, attaque par l’avant du pied. Je m’intéresse de plus en plus à la bio mécanique pour mieux comprendre mon corps et quand j’ai un bobo en général j’arrive à le diagnostiquer et à réagir en conséquence.
Tu fais partie des tous premiers membres de la Runnopshère, depuis quand tiens-tu ce blog, quelles ont été tes motivations pour le créer et rejoindre la Runnosphère?
Je tiens mon blog (www.runmygeek.com) depuis 2009. En 2010 je rencontre Greg, Franck, Nicolas, Clara, Sébastien sur les 20km de Paris, ça m’a semblé naturel de participer à la création de la Runnosphère, pour moi c’était l’occasion de me faire une bande de potes sur Paris avec qui partager ma passion. A l’époque ,aller aux pastas party c’était vraiment aller voir ses potes dans un tout petit resto autour d’un bon plat de pâtes. Et la Runnosphère m’a permis de rencontrer ma femme, ça a changé ma vie de la partager avec une coureuse.
Tu es un futur papa, qu’as-tu envie de transmettre à tes enfants?
On a envie de leur transmettre le goût pour la nature, leur apprendre que la vie est dure mais qu’en faisant ce qu’il faut on peut s’en sortir, et enfin qu’il faut apprécier les choses simples.
Raconte-nous ta journée-type
6h réveil + café
6h30 je pars courir en garrigue pendant 1h à 1h30
9h je suis au boulot jusqu’à 18h30-19h
19h30 j’essaie de préparer un bon repas : j’adore faire la cuisine
Fin de soirée en geekant, bloggant, regardant séries ou alors escalade
Est-ce que tu cours en musique? Quelle est ta playlist?
Oui souvent, un peu de tout mais des choses assez rythmées quelque soit le style : rock, rap, electro et pas mal de musique que l’on retrouve dans des vidéos de sport outdoor
Voila ma playlist:  Music for running
As-tu un objet fétiche dont tu ne te sépares jamais en course?
Mon buff taillefer trail team je pense mais je ne suis pas fétichiste
david03Un de tes souvenirs sportifs les plus forts?
L’arrivée à Chamonix avec Virginie lors de la CCC 2012, on a franchi la ligne ensemble main dans la main.
Ton pire souvenir?
Mon abandon lors des Templiers 2011 à mi parcours sur blessure, c’était mon premier abandon et j’étais vraiment triste pour le coup.
Quelle est ta plus grande qualité de coureur?
Je pense que je commande mon corps et donc je sais l’écouter et dire stop si ça ne va pas.
Ton plus grand défaut de coureur?
Je me fous le bide en vrac avant une compétition jusqu’à vomir avant le départ souvent à cause du stress.
Combien de km hebdomadaires parcours-tu?
60km en général, je ne monte pas beaucoup plus car après les articulations souffrent.
Ton conseil à ne surtout pas suivre?
Ne pas laisser sa passion bouffer tout le reste de sa vie.
Le plat dont tu rêves en courant?
Entrecôte et pomme de terre sautées accompagné d’un bon verre de vin.
Tu viens de courir l’Ultra Draille ce WE, bravo!! Peux-tu nous faire un petit retour à chaud? 
C’est l’épreuve la plus dure à laquelle j’ai participée, je suis vraiment allé chercher dans mes derniers retranchements, c’était bien plus dur que la CCC. C’était une course d’équipe, j’ai couru avec Stéphane on s’est entre aidé et nos femmes nos ont soutenus pendant toute la course : une vrai aventure humaine. Mais je conseille de ne pas prendre cette course à la légère car le terrain est vraiment extrêmement difficile et demande une concentration maximum.
Quel est ton prochain défi?
Pour 2013 plus de défis sportif mais un défi famillial : accueillir le mieux possible notre bébé. Plus tard j’ai des épreuves qui me font envie : PTL, GRP, Stevenson, faire le GR20, MontagnHard, mais on verra comment on arrive à gérer la vie de famille, Virginie court également et ça sera à son tour d’en profiter et je la soutiendrai à 200% dans ces courses.
Merci David! Bonne continuation à tous les 2 1/2!
Commentaires (12)
Trackbacks (1)
verriere
mercredi 29 mai 2013, à 13:13
beau témoignage de ta vie sportive, moi je sais qu'il yen a d'autres dont tu ne parle pas, mais qui sont aussi des sacres défis
Laffitte Romain
mercredi 29 mai 2013, à 13:59
Bonjour à tous,

Je suis en ce moment en phase de convertion au minimalisme et plusieurs fois j'ai entendu parler de faire attention à la position du bassin.

Est ce que quelqu'un pourrait me fournir des précisions sur cette position du bassin et plus généralement la posture auquel il faut faire attention?

Merci pour votre aide.
runmygeek
mercredi 29 mai 2013, à 14:08
@Laffitte Romain : il y a plusieurs ouvrage qui traite de ce sujet :
de Frédéric Brossard, Frédéeique Brigaud.
Le positionnement commence déjà au niveau de la tête, les épaules.
Emy
mercredi 29 mai 2013, à 14:25
Un très beau portrait à la hauteur de David... Avec ta douce vous êtes formidables, des personnes vraies et humaines. On vous apprécie bcp et on est pas les seuls. Bises
Bertrand
mercredi 29 mai 2013, à 14:31
moi je dis un grand bravo pour la dernière question, chapeau bonhomme
Julien
mercredi 29 mai 2013, à 14:56
Encore un super portrait d'un vrai passionné. Peut-être autant de blog et d'échanges humains que de sport. Bravo pour cet article !

Je te (vous) souhaite le meilleur pour le petit pic qui arrive dans votre vie ;)


PS : j'aime beaucoup te définition du minimaliste et surtout le fait de ne pas le limiter aux chaussures.

PS2 : 33'40 !!! autant les ultras me font presque peur mais semblent accessibles, autant ça...
runmygeek
mercredi 29 mai 2013, à 14:59
@Julien : pour le 33'40 j'étais Junior et j'avais un volume d'entrainement bien plus important et cadré que maintenant. Je ne pense pas avoir l'envie de retenter l'expérience un jour. More kilometers more fun. Et oui ma pratique se tourne de plus en plus vers les aventures humaines, ça m'intéresse beaucoup plus que la performance, faire tout ça tout seul n'aurait aucun intérêt pour moi.
lamiricore
mercredi 29 mai 2013, à 16:25
La classe mec !
Jo'Run
mercredi 29 mai 2013, à 20:23
Très beau portrait. C'est sympa d'en savoir plus sur toi. Bonne continuation pour la suite. ;)
Dajo
mercredi 29 mai 2013, à 21:43
Beau portrait !
Une remarque: ce conseil ("Ne pas laisser sa passion bouffer tout le reste de sa vie."), tu le donnes pour qu'on le suive je suppose... (il ne ressemble pas à un "conseil à ne surtout pas suivre"). A un moment donné, je crois que j'aurais gagné à suivre un conseil comme çà ;-)
mary (les baskets roses)
jeudi 30 mai 2013, à 17:39
joli portrait, contente de te connaitre un peu mieux!
le plus beau des défis pour cette année!
giao
lundi 3 juin 2013, à 16:03
très joli portrait d'un grand bonhomme tiré par Emma
tu es bien équilibré et j'adore ta maxime : "ne pas laisser sa passion bouffer sa vie"
j'étais content de te croiser au ravito de la CCC avant que tu t'élances dans cette course incroyable
tu as franchi un cap énorme avec cet Ultra Draille que tu viens de passer, bravo Mister tu es no limit !
Laissez un commentaire

Soumettre