Actualité de la runnosphère, Course
Sancerre, Dijon, Vincennes, Coteaux de l’AA et Cascade d’Ars pour la Runnosphère!
 
1 commentaire

Ce week-end, la Runnosphère courait un peu partout en France, du nord au sud du Pays, des coteaux de l’Aa aux cascades d’Ars, en passant par le château de Vincennes, Sancerre ou Dijon.

Trail de Sancerre

Sydoky

sancerre2013 (Small)Première participation à ce trail de Sancerre pour sa seconde édition et une organisation vraiment au top ! Depuis quelques temps maintenant, je cours tous les petits trails comme pieds nus avec mes VFF Spyridon. Là, je ne savais pas trop ce qui m’attendait comme terrain… Et bien, mes pieds ont été servis. De bons raidillons de terre, des côtes, des chemins viticoles dont certains très caillouteux, des descentes très rocailleuses dont certaines avec de très grosses pierres. Heureusement un passage plus doux en forêt tant pour les pieds que pour rafraîchir le corps. Car le soleil était au rendez-vous, et avec un départ à 16h30, c’était la grosse chaleur. Une belle dernière côte, que j’ai filmée en marchant, sous les encouragements du public venu nombreux à cet endroit, juste avant la traversée du Château de Sancerre. Un vrai petit trail que mes pieds ont adoré, même si ils ont chauffé sur la fin. Mais j’ai terminé sans blessure ce parcours avec vues magnifiques. Je ne suis pas passée inaperçue, surnommée la “coureuse aux chaussures plates” ! Un trail que je referai avec plaisir et sans pauses photos.

Marie

Marie-Fille-aux-baskets-Roses-313km 300D+ la fillette à Sancerre; une course de fillette?? Pour ça non! Malgré un parcours très roulant pour un trail, la chaleur ambiante en a fait pour moi une course engagée. Entre vignobles et sous bois, et entre course et marche pour certaines portions, j’ai fait un trail en demi teinte, pour au final un résultat pas flamboyant mais honorable: 1h44 pour mes baskets roses! C’était aussi ma première rencontre runnosphèrique avec Sydoky!
Le CR plus détaillé: http://lafilleauxbasketsroses.blogspot.fr/2013/06/trail-de-sancerre-2013-le-13km.html

Odyssea de Dijon

Jahom

Pour la troisième fois après le semi-marathon de Paris et la nocturne de Lille, j’ai honoré mon partenariat avec ASSU 2000 lors du 10 kilomètres Odysséa de Dijon. J’ai partagé cette escapade bourguignonne pour la bonne cause avec Greg Runner et Run reporter run. Si la course en elle-même reste anecdotique, les 4000 coureurs et marcheurs engagés pour lutter contre le cancer du sein ont fait preuve d’une belle solidarité.
Mon récit: http://jahom.wordpress.com/2013/06/10/odyssea-dijon-2013/

Greg Runner

Odyssea DijonEn compagnie de mes 2 compères, je me suis déplacé à Dijon pour son Odysséa, grâce à l’invitation de ASSU 2000. C’était surtout le moment de courir dans un esprit chaleureux (dans les deux sens du terme) et convivial, dans le cadre d’une collecte pour la lutte contre le Cancer du sein. Un bon souvenir festif!
Mon récit: http://www.greg-runner.com/2013/06/10/mon-odyssea-de-dijon-avec-assu-2000/

10km du Chateau de Vincennes

Giao

Giao Course du Chateau de Vincennes 2013Les courses se suivent et se ressemblent, 46:23″ c’est exactement le temps de ma dernière course les 10 km de l’Anorgend mais ce dimanche à la Course du Château de Vincennes, mes jambes n’ont pas joué la même  partition. J’avais rendez-vous avec mon coach et ses autres élèves dans la cour du Château pour l’échauffement, pour une fois il était moins fait à l’arrache et j’ai bien pris le temps de faire monter le coeur, de faire des éducatifs et même trois lignes droites avant de rejoindre mon sas de départ. Lorsque les 4.500 coureurs sont partis, la masse créée était tellement compacte que rapidement un bon goulot d’étranglement s’est formé sur les premiers kilomètres. Je faisais partie de la mauvaise vague, partie à gauche et bien après les préférentiels et les moins de 45′. J’abordais les premiers kilomètres à un train de sénateur, tentant des slaloms fatiguants pour me frayer un chemin et prendre un peu de vitesse. Heureusement dès le 3 km, la voie s’élargissait et je pouvais enfin lancer mon attaque. A mi-course, je dépassais Yasmine qui faisait meneuse d’allure du 50′ et Au 5,5 km Laetitia ma partenaire d’entrainement s’était gentiment proposée pour m’accompagner à l’allure de 4:25″ sur le deuxième 5 km. Ce qu’elle fit et très bien, voyant que j’étais à peu près à mon affaire à cette allure, elle me laissa partir au 9 km pour tout donner sur le dernier kilo que je passais en 4:15″.
Pour la première fois de ma vie sur une course, je réussissais un beau negative split en 24:24″ / 21:59″ bien encourageant pour la suite des compètes. Merci Laetitia et merci à mon coach Giao pour cette progression qui ne s’est pas forcément vue sur la course du jour.
Crédit photo : Nicolas Mufraggi

Love Life Running

carole_img_runnosphereJe partais l’esprit combatif pour ce 10 km du Château de Vincennes, mais c’était sans compter sur quelques mecs prêts à tout pour doubler sur le début du parcours. Un peu écœurée par certaines façon de faire, mon moral a pris un coup dès les premiers kilomètres. Ajoutez à cela que je ne me sentais physiquement pas au top de ma forme ce dimanche, et vous obtenez une course au goût un peu amer … Mes espoirs de records très vite envolés, j’ai tout de même tout donné pour boucler ce 10 km en un chrono correct à mes yeux. Sans regret. Mais pas sûre que je refasse cette « grosse » course l’année prochaine …
Mon chrono : 48 min 24 sec (temps réel)
Mon classement : 60 sur 906 dans ma catégorie SEF
Mon article : http://loveliferunning.com/mes-10-km-du-chateau-de-vincennes-9-juin-2013/

Trail des Coteaux de l’Aa

Jo’Run

trail_coteaux_laaC’est avec seulement 10 km dans les jambes depuis mon marathon le 12 mai, que je décide de faire le Trail des Coteaux de l’Aa.  Aha.. 15, 30 et 52 km au choix. 540 coureurs au départ sur les trois distances. Pour les spécialistes, c’est la course la plus difficile de la région. Avec mon frère, nous décidons raisonnablement de faire le 15 km (D+ 600m). La météo est presque au rendez-vous, il fait rapidement chaud, mais le soleil se cache. La course se déroule dans un excellent état d’esprit, les paysages magnifiques. Au programme, des pentes et des descentes très raides, pas beaucoup de plat et un finish en traversant la rivière pour avoir de l’eau jusqu’aux genoux. Aha.. 2h15 de plaisir, le pied !

Trail de la Cascade d’Ars

Deniv’Plus

Deniv-plusEn ce moment, je suis en mode trail en vue de la course des Crêtes du 6 juillet. Du coup, j’ai pris le départ du trail de la Cascade d’Ars, à Aulus les bains en Ariège. Quand on va en Ariège, en principe, on est rarement déçu du voyage, de par la technicité des sentiers et le coté sauvage. Après un départ très laborieux, ou mes mollets ont faillit littéralement explosés en chemin tellement la pente était forte, j’ai vraiment passé un mauvais moment. Heureusement, j’ai pu retrouver un replat sur le haut pour me refaire la santé et repartir sur une bonne base pour la deuxième partie de la monté. Le parcours n’est pas l’original car il y a eu beaucoup trop de neige et pour des raisons de sécurité, ils nous ont fait passer sur les hauteur de la station de ski de Guzet. La suite n’est qu’une question de technique entre glissades dans la boue et relances, je vais rattraper énormément de monde dans cette partie là, enfin les mêmes qui m’avaient doublé dans le montée ;-). Je finirai assez fort sur les 3 derniers kilomètres pour finir à la 56e place en 2h42 pour 19km et 1200m de D+ (15 et 850mD+, prévu initialement). Vraiment une superbe matinée au cœur de ces montagnes ariégeoises, une course dans le plus pur état d’esprit trail et dans des conditions pas si faciles (pluie du sommet à l’arrivée).
Mon récit: http://denivplus.com/cr-trail-du-tour-de-la-cascade-dars/

Commentaires (1)
Trackbacks (0)
Sydoky
mardi 11 juin 2013, à 08:23
Que de lecture à venir !
Bravo à tous !
Laissez un commentaire

Soumettre

Aucun trackback pour le moment