Actualité de la runnosphère, Course
Animation Barefoot et Les Bacchantes
 
1 commentaire

De la tête aux pieds ou des pieds à la tête nos coureurs ont mis tout le corps et leur cœur au programme du week end!

Animation Barefoot

Courir Pieds Nus

Pour l’animation pieds nus, les conditions météo étaient exécrables donc une seule participante, Sydoky (membre Runnosphère). Nous avons courus tous les deux pendant un peu plus d’une heure au parc Suzanne Lenglen (Paris 15ième) en refaisant le monde…  Elle en VFF Spiridon, moi, pieds nus, comme d’habitude.  Pas de TrailBall, ça attendra la prochaine séance.
Voilà, on s’adapte au temps, c’est ça, la réalité des animations sportives 😉

Les Bacchantes

Jahom

jahom_bacchantesPour cette course que j’ai casée au coeur d’une sortie longue de préparation à la saintélyon qui se rapproche dangereusement, j’avais fait pousser ma plus belle moustache. Pour la bonne cause et dans la bonne humeur. 8 kilomètres à travers le bois de Boulogne et sous le soleil et une ambiance du tonnerre. Ou comment joindre l’utile à l’agréable en emmenant un pote à 14km/h ! Ne loupez la prochaine édition sous aucun prétexte ! Récit : http://wp.me/pvT04-Qs

Jean Pierre Run Run

BacchantesLa course le Bacchantes est l’équivalent d’Odysea pour les hommes, à savoir une course à but caritatif dont l’objectif est de récolter des fonds pour la lutte contre le cancer. Dans le cas des Bacchantes, c’est du cancer de la prostate dont il s’agit. Ce sont près de 12000 coureurs qui ont répondu présent à l’appel du 11 novembre. L’ambiance est très festive, car il y a obligation de courir avec une moustache que ce soir pour les hommes ou les femmes ! Il y a de vrais et de fausses moustaches, mais pour tous une réelle motivation !Pour moi, pas question de compétition, juste le plaisir d’accompagner les amis et de marquer notre adhésion au mouvement. Nous terminons mains dans la main sous un beau soleil d’automne. A refaire…
Commentaires (1)
Trackbacks (0)
Jean-Guillaume B.
lundi 11 novembre 2013, à 23:28
JP, je crois que nous n'étions que 1200 pas 12000.
Laissez un commentaire

Soumettre

Aucun trackback pour le moment