Portrait
Virginie, un colibri aux couleurs buzzy
 
1 commentaire

tttoisans-dsc_3228A mon tour de dresser le portrait d’un membre de la Runnosphère ! Et je n’ai pas choisi n’importe quel membre… je tenais à vous présenter une personne que j’apprécie particulièrement : Buzzy le Colibri. Qui se cache donc derrière ce drôle de pseudo ? Voici son portrait haut en couleurs !

Le blanc de l’enfance… une bonne dose d’aventure


Buzzy le Colibri est née le 2 février 1976, à Rouen. Le colibri commença le sport à l’école comme tout le monde, avec notamment un peu d’athlétisme et du VTT. Le week-end, ce qu’aimait particulièrement le Colibri, c’était de gambader autour de la maison de ses grands-parents, crapahuter dans la nature bretonne, escalader les rochers et descendre les sentiers en VTT. Déjà là, ce n’était pas un Colibri ordinaire, il fallait un esprit aventureux pour faire tout ça ! Et ce n’est pas tout, vous savez ce que le jeune Colibri rêvait le plus ? Il rêvait de parachutisme et de saut à l’élastique !

L’orange pour la carrière professionnelle… des expériences toutes plus fructueuses les unes que les autres


On associe souvent cette couleur à la créativité et à la communication, car il est vrai qu’elle est porteuse d’optimisme et d’ouverture d’esprit. Voici des qualités qui caractérisent tout à fait le Colibri, et qui lui ont permis de se construire petit à petit un sentier vers son métier actuel.
Le Colibri a commencé comme manipulateur radio, avant de bifurquer vers le métier de délégué médical pendant 4 ans.

L’orange est aussi la couleur de la bonne humeur et du dynamisme. Voici ce qui lui a sans doute permis, entre autres bien sur, de devenir chargé de relations publiques et de séminaires dans l’industrie pharmaceutique, avec en charge des congrès nationaux et internationaux. Puis le Colibri a quitté ce domaine pour celui de l’optique, avec un poste de responsable des relations médicales à Paris. Le dynamisme, voilà bien une des qualités du Colibri, car pas question de rester en place, en 2011 il déménage de la capitale pour Montpellier, jolie commune du sud de la France. Pas le temps de s’ennuyer là-bas non plus, en 2014 Buzzy le Colbri est promu Animateur Produit et Point de Vente, toujours dans le domaine de l’optique.

Voici un parcours haut en couleurs, qui lui a permis de gagner davantage de confiance en soi, et surtout de faire de belles rencontres. Pour le Colibri : « pouvoir apprendre dans son travail autant de chose est pour moi une chance …. ».

524320_10151101966586970_572756721_n

Le bleu de la course à pied… un changement radical pour un Colibri ambitieux et déterminé


Dès ses 20 ans, le Colibri s’instaurait une routine sportive : 20min de footing et quelques exercices de musculation. Mais ce n’était pas son activité favorite… il préférait jouer de la batterie ! Le bleu est symbole de vérité, comme l’eau limpide qui ne peut rien cacher. Et bien sa routine sportive, le Colibri l’avoue, c’était pour se déculpabiliser d’une consommation (trop) importante de tabac.

Comme le ciel bleu ou la mer qui ouvre les horizons, le bleu est aussi une couleur étroitement liée au rêve, à la sagesse et à la sérénité. A 30 ans : au revoir la cigarette, bonjour la course à pied. En effet, le Colibri décide sagement et courageusement d’arrêter de fumer. En contre partie, il se lance dans le domaine de la course à pied et se fixe déjà d’ambitieux objectifs : le marathon de Paris. Et bien vous savez quoi ? Quand le Colibri se lance des défis, il va jusqu’au bout ! 4h36 pour son premier marathon, et voilà un Colibri addict de la course à pied ; un corps sain dans un esprit sain ! En plus, grâce à son job, les baskets du Colibri voient du pays ! Comme l’eau qui désaltère, le bleu a un petit côté rafraîchissant et pur qui permet de retrouver un certain calme intérieur lié aux choses profondes. Un footing dans chaque ville où il passe, voici sa nouvelle philosophie de vie !

Pour finir, le bleu est l’écho du voyage et des découvertes. Une fois son premier marathon bouclé, le Colibri rencontre la Runnosphère, grâce à qui il découvre les autres facettes de la course à pied : la convivialité et le partage. Une autre qualité du Colibri : la gentillesse, avec le besoin d’aider et soutenir les autres… à cette période, le Colibri vit l’un de ses meilleurs moments de sa vie : « la vie a mis sur mon chemin une personne non voyante qui cherchait un guide pour courir … nous avons ensemble couru la corrida d’Issy les Moulineaux, c’est une souvenir magique ».

Le vert de la nature montpelliéraine… une orientation vers le trail


Associé à juste titre au monde végétal qui est son plus digne représentant, le vert est une couleur apaisante, rafraîchissante et même tonifiante. Son déménagement pour le Sud sera le début d’un changement important : de la route, le Colibri s’essaie au trail. Sa distance favorite étant celle du marathon, elle se lance sur le Marathon des Causses en octobre 2011 : pas moins de 37 km pour 1700mD+ dont elle en vient fièrement à bout. Ce sera d’ailleurs son plus beau souvenir. Mais comme la vie d’un sportif est malheureusement ponctuellement marquée de mauvaises expériences, le Colibri vécu son pire souvenir au Trail des Alpes Maritimes, où son genou le fit énormément souffrir. Ceci étant, le Colibri ne s’annonce jamais vaincu, et 2012 fut une année riche en belles expériences sur de jolis trails dans sa nouvelle région. Je suis d’ailleurs bien placée pour en parler, après m’avoir « convertie » au trail-running, c’est ensemble que nous avons parcouru tous ces kilomètres et franchi chaque ligne d’arrivée (Trails du Vigan, du Caroux, des Sangliers). Dans la culture occidentale, on associe souvent le vert à l’espoir et à la chance, et bien je vous avouerais que j’ai eu beaucoup de chance d’avoir rencontré le Colibri, ce qu’il a découvert dans la course à pied, il a su le partager avec moi. Le vert représente donc aussi le naturel et la franchise du Colibri, ce qui fait de lui un ami sur qui l’on peut compter.

photostream-7

Le rouge de l’amour… un amour passionné né de la course à pied


Le rouge anime des sentiments passionnels et s’impose comme une couleur chaleureuse et énergique. Tout commença en 2010, à Paris, avec un autre membre de la Runnosphère. Des échanges via les réseaux sociaux d’abord, une première rencontre à une Pasta Running Party ensuite, et puis tout s’accélère avec une première course courue ensemble (un raid orientation). Le Déménagement vers le Sud a justement pour origine cette jolie histoire qui est marquée, en 2012, par un magnifique mariage (demande en mariage faite très romantiquement au château de Montferrand lors d’une sortie trail) et un bébé quelques mois plus tard (qui à 8 mois supporte déjà son papa sur les ultra-trails)… Voilà comment grâce à la Runnosphère et à la course à pied, né une magnifique histoire d’amour.

Un panel de couleurs pour vous présenter Buzzy le Colibri, qui, sous ce nom, cache Virginie, une formidable amie-maman-épouse-traileuse, que vous trouverez sur les sentiers qui sentent bon le thym et le romarin, dans la garrigue montpelliéraine, accompagnée de son mari David (alias Runmygeek) et de son merveilleux petit Arthur, le plus jeune membre de la Runnosphère !^^

 

Portrait réalisé par Fanny de TrailandCo

Commentaires (1)
Trackbacks (1)
Greg Runner
jeudi 5 juin 2014, à 11:29
Bin dis donc, j'ai appris plein de choses de toi par ce portrait. Vive le Colibri!
Laissez un commentaire

Soumettre