Demandez le programme!
Demandez le programme : De doux sons
 
Pas de commentaire

0010084030T-1920x1280En ce week-end de Fête de la Musique (il est vrai que le 21 juin marque également le début de l’été mais cette notion météorologique étant une « notion théorique » très variable, l’équipe rédactionnelle (moi-même et mes personnalités multiples) de cet article a décidé d’un commun accord (après de longs pourparlers) que le thème de cet article serait plus musical qu’estival).

Je reprends donc, après avoir été interrompu par moi-même, en ce week-end de Fête de la Musique, nous allons mettre en avant un de nos sens : l’Ouie

En effet, il constitue un élément important contribuant au plaisir ressenti lors d’une course.

  • Tout d’abord, au départ d’une course, nombreuses sont celles qui possède désormais leur thème musical, notamment « Les Chariots de Feu » de Vangelis qui est très prisé.
  • Qu’il est bon et plaisant d’entendre d’entendre les encouragements scandé par ses propres supporters venus exprès pour l’occasion, ou par la foule d’anonymes.
  • Sur certaines courses sur route, lorsque l’on se retrouve dans un petit peloton de coureurs, le rythme des pas retentissant sur l’asphalte, procure parfois un effet relaxant voire hypnotique, lorsque les foulées sont synchronisées.
  • Les animations sonores, telles que les groupes, orchestres, fanfares et autres haut-parleurs diffusant de la musique, contribuent également à la belle ambiance régnant sur les courses.
  • D’autres, enfermés dans leur bulle, à l’aide de leurs écouteurs, profitent ainsi à loisir de leur musique préférée.

Pour ce week-end, poussons ainsi le son, et faisons plaisir à nos oreilles tout comme Sylvie qui participera à l’Ekiden du Val de Marne et  ThePinkRunner à l’occasion des Foulées des Vieilles Pierres (13km) qui a vraiment hate d’y être (Voir article)

De doux sons qui nous accompagnent, de doux sons qui se retrouvent ainsi associés à nombre de souvenirs.
Et à les entendre par la suite, ce sont bon nombre d’agréables souvenirs qui nous reviennent en mémoire.

Commentaires (0)
Trackbacks (0)
Laissez un commentaire

Soumettre