Portrait
Johan, un traileur ayant besoin de sa dose …
 
1 commentaire

photo_johan_4A moi de vous décrire ce coureur des sentiers montagneux… le connaissez vous ?

Il serait un « été de l’ouest » de Philippe LABRO s’il était un livre et s’il était un tube des années 90 vous entendriez « Californication » des Red Hot Chili Peppers en lisant ces lignes ….

Vous n’avez pas trouvé ? Son alimentation (à part quelques pizzas ) est variée et il aime volontiers s’abreuver d’une petite bière mais de moines trappiste , son plat préféré est le ravioli à la niçoise (et là vous avez un indice de taille ! et moi comme j’ai pris mon rôle de journaliste sportive très au sérieux, j’ai poussé mon enquête jusqu’à gouter la semaine dernière ces raviolis ! DELICIEUX !!!)

Curriculum vitae

Ce Niçois, marié et papa de 3 enfants (autant vous dire qu’il ne sait plus ce qu’est une grasse mat’) et évoluant dans le milieu de l’informatique professionnellement, a chaussé et dévalé les chemins de trail grâce à un gars (qui plus tard est devenu un excellent ami) rencontré dans une salle de sport au départ :
« Il m’a proposé de venir courir avec lui, évidement lui avait un bon niveau et j’ai tenté de le suivre, j’ai craché mes trippes comme jamais mais quelque part cela m’a beaucoup plus et je me suis laissé prendre au jeux de l’entrainement et des courses. »

C’est ça la magie du sport… Beaucoup d’entre nous ont commencé en suivant quelqu’un ….. Une rencontre fortuite, un ou une amie, un ou une collègue et hop le sport prend une place dans notre vie ….

Il n’échappe pas à la règle : Il faut jongler, essayer de courir 3 à 4 fois par semaine. Entre midi et deux ou après le boulot et le WE tôt le matin pour profiter du reste de la journée en famille.
Quand il veut monter à 5 entrainements / semaine sans se cramer il sort alors le vélo 🙂 ) et de temps en temps s’adonne aussi à la natation, l’escalade, le kayak, le kanyonning, et le paintball…

photo_johan_6

Mais pourquoi

Et puis un jour on nous demande « Après quoi tu cours ? Notre traileur répondra « rien en particulier, j’aime juste mettre mes chaussures, enfiler mon short et partir courir juste pour le plaisir de courir sans rien de programmer (de préférence en montagne) » ….
Et oui quand on a pour terrain de jeux préféré la Haute Savoie, et même si c’est un peu trop loin pour s’y rendre aussi souvent que voulu, le Col de Vence et le Massif de l’esterel sont autant de chemins qui expliquent que le bitume soit un mot inconnu à son vocabulaire !
Et quand vraiment le temps manque … le Parc du Mercantour accueil notre ami pour les grosses sorties.
Car même si les motivations principales sont la forme et le plaisir, améliorer les chronos perso, ou chopper quelques KOM sur strava, c’est pas inintéressant non plus !

Alors si vous n’avez pas eu, comme moi eu la chance de croiser ce sportif adorable au détour d’un trail des alpes maritimes (mémorable départ de course sous un déluge apocalyptique… C’est toujours mieux de rencontrer les bloggeurs en vrai à 7h du matin sous un orage bien du sud… ça met l’ambiance tout de suite)… Voici comment la vie nous a permis de se croiser.

Mon homme et moi au départ de ce trail, chez lui … Nous en profitons pour rencontrer celui qui se cache derrière un blog que nous lisons, suivons …
À la base son blog était plus un carnet d’entraînement presque quotidien, et puis il a évolué assez naturellement avec des tests matos, des CR de course, du 3615 mavie… Et c’est ce que j’ai apprécié moi, dans son blog, le mélange de récits de ses aventures et de tests plus détaillés et structurés que mes to do list un 01 janvier !

photo_johan_5

Dose de blog

Et si -chez nous- son blog est dans toutes les blogRolls, lui aussi aime quand il a un peu de temps dérouler son feedly qui compte plus de 120 autres blogs. Il apprécie en particulier celui de DC-rainmaker parce qu’il a tout les derniers gadgets avant tout le monde et celui de Jahom car il aime beaucoup sa plume (comme quoi il n’est pas totalement allergique au bitume ^^)… et quand il découvre un truc sympa … hop il blog et nous fait partager.

Voilà …. Notre blogger a rejoint la runnosphère à ses débuts. C’est pour lui le moyen de garder un lien avec les autres runner/bloggeur, même si ce n’est pas toujours évident quand il y a minimum 800km entre toi et tout les évènement sympa (Patsta party, rencontres, etc.. )

Alors pour connaître le nom de son blog …. Il suffit de lui demander comment choisir :
« la version réfléchie : recherche des noms approchants, recherche INPI, essayer de coller un mot clef dans le nom, que ca sonne bien, ect…
Mais il ne faut pas trop se prendre la tête avec le nom, c’est le contenu qui fait 99% du boulot. »

Et c’est vrai, car si à plusieurs reprise son nom de blog a changé, nous le suivons pour son contenu…. Et vous ne connaissiez pas « dosedetrail » Alias Johan Martin …. Je vous souhaite de rencontrer ce monsieur !

photo_johan_1

La question subsidiaire … Le bonus de l’intervieweuse

Si tu étais un animal ?

Kilian Jornet, ah mince c’est pas un animal… c’est un extraterrestre !

 

Portrait réalisé par Virginie de Buzzy le colibri

Commentaires (1)
Trackbacks (0)
Philippe
Philippe
jeudi 26 juin 2014, à 14:48
Hey Johan, merci pour ce clin d'oeil inattendu. Au plaisir de te croiser enfin !
Laissez un commentaire

Soumettre

Aucun trackback pour le moment