Actualité de la runnosphère, Course
Paris Versailles, 100km de Millau, Foulées de Lépaud
 
1 commentaire

Un week end très varié chez nos coureurs vêtus de bleu (et de rose)! Venez vite lire comment se sont passé ces jolies courses, de vraies références dans le monde de la course à pied.

Paris Versailles

Jahom

paris_versailles_jahomAprès avoir passé ma journée de vendredi à distribuer quelques dizaines de dossards aux 25000 participants de la course, dans la joie et la bonne humeur, je me suis retrouvé dimanche matin sur la ligne de départ, un peu fatigué et stressé pour cette course de rentrée rendue célèbre par sa méchante côte des gardes. Tout se passe finalement assez bien et une bonne débauche d’énergie me permet même de venir à bout des 16 kilomètres en 2 minutes de moins qu’il y a 3 ans. Je termine la course en 1h06’12 » dans les cents premiers V1.

Le récit complet:  http://wp.me/pvT04-12z

Maya

DepartRunnosphereAfin de vivre et de mieux faire partager cette superbe course, j’ai couru avec mon appareil photo. Voici ce qu’il en a pensé :

« Pas de perf pour mon maître car son état de forme est bien loin du top. Il s’est donc accroché à moi et lorsqu’il n’en pouvais plus, je lui montrais d’éventuels sujets à prendre en photo.
Et j’ai même eu droit à un ravito car une de mes cartes mémoires était pleine. Beaucoup de sourires rencontrés, je ne savais pas où tourner mon objectif.
Ma batterie a bien tenu même si à la fin de la course, elle était sur la réserve mais mon maître a su m’encourager afin de ne pas flancher avant la fin !

PS : Inutile de chercher mon maître sur la photo de groupe, c’est lui qui l’a prise et vous allez rire, il ne s’est pas pris en photo une seule fois sur toute la course, il est comme ça…

PS Bis : Etant donné le nombre de photos que j’ai prise pour lui, je peux vous dire qu’il va concocter une petite série d’articles afin de les mettre en valeur… »

Grégo

C’était mon quatrième Paris Versailles : une course qui me tient à cœur car c’est la première épreuve de running à laquelle je me suis inscris en 2010 lors de mon initiation à la course à pied. Cette année je la redoutais plus particulièrement car elle s’inscrivait dans ma préparation au marathon de Chicago, épreuve prévue le 12 octobre. Donc j’étais susceptible de ne pas avoir beaucoup de jus pour terminer dans de bonnes conditions car la course s’inscrivait dans une semaine de prépa marathon chargée. Finalement les sensations étaient au rendez-vous et j’inscris mon meilleur temps en 1h 12min 3secondes, de bon augure pour le marathon à venir.

Noostromo

C’est ma 5e participation consécutive au Paris-Versailles. Je ne pensais pas pouvoir y retourner cette année. Entre une blessure au mollet et une naissance imminente, cela s’annonçait compliqué. Il n’en a finalement rien été. Le vendredi, j’étais bénévole une nouvelle fois pour distribuer les dossards aux coureurs. Toujours un chouette moment d’échanges. Le dimanche, sous un soleil magnifique, je cours au maximum de mes possibilités actuelles. Bien sur, le manque de séances de vitesse et de kilométrage général ne me permettent pas de me rapprocher de mon record, mais je prends beaucoup de plaisir sur la course et en particulier dans le dernier kilomètre avec ma fille dans les bras. Un beau dimanche 🙂

Fredrun

fred pv 2014Le roi soleil a brillé de sa présence en ce dimanche 28 septembre, jour de la 37ème édition du Paris-Versailles. Ses 25 000 hôtes s’étaient retrouvés au pied de la Tour Eiffel pour regagner, le plus vite possible, l’avenue menant au château de Versailles. Pas moins de 16km à parcourir avec la redoutable côte des Gardes, longue de 2km. C’est justement elle que je redoute, raison pour laquelle je prends un départ relativement prudent (19’38’’ au 5ème km). La côte est rude, parait interminable, mais en haut de celle-ci, je suis soulagé. Je sens que les jambes ne sont pas meurtries et qu’il m’en reste sous la semelle ! Le passage au 10ème me conforte (41’32’’) et profite des longues descentes pour relancer. Je franchis la ligne d’arrivée en moins d’1h05’, le sentiment du devoir accompli.

Shuseth

Encore un très beau Paris-Versailles. Tout s’est déroulé à merveille; du bénévolat le samedi à la course du dimanche, sous une météo plus que clémente: soleil et douceur automnale. Beaucoup de belles rencontres, un record à la clé et la ligne d’arrivée franchie en belle compagnie.

100km de Millau

Greg Runner

Greg-Runner-MillauAligné sur le départ des 100km de Millau, l’émotion est intense. L’ambiance est au top et je ne suis pas sûr d’être conscient du défi que je tente de relever. A 10h, le départ est donné et je retrouve 7km plus loin mon accompagnateur vélo, Julien. L’ambiance sur les routes est festive et la météo est au beau fixe. Au 30ème km, il fait déjà chaud. On ne coupe plus les virages, mais on cherche les zones d’ombre pour éviter au maximum le soleil. Grâce à Julien, je m’hydrate bien. Mais au 45km, je suis exténué. Je monte la côte du viaduc tout doucement en marchant puis je m’assois à l’ombre. Je m’arrête plusieurs minutes. Je fais le nécessaire pour me redonner des forces et je repars. L’énergie revient doucement. A Saint Affrique, la soupe me fait le plus grand bien. La température commence également à baisser, ce qui me correspond mieux. En sortant de Saint Affrique, je repars en trottinant et je ne m’arrête pratiquement plus de courir, à la grande surprise de Julien. Ainsi, sur ces 30 derniers km, je remonte de nombreux coureurs, et c’est avec Julien, ayant abandonné son vélo, que nous franchissons la ligne d’arrivée en 10h26min47sec, à la 98ème place! Ça y est, je suis centbornard!

Récit de course: Prochainement sur www.greg-runner.com

Foulées de Lépaud

The Pinkrunner

10644400_750618775004668_2984659309859402510_nVoilà, comme souvent la chaleur aura eu raison de moi et de mes ambitions kilométriques (1h32’44) pour 1h29’59 souhaité mais bon je suis pile poil dans l’allure Marathon pour Amsterdam (4’22) à 3 semaines de la course.
De plus, je gagne 2 places au Challenge Centre Nature en passant 1er V2 alors on ne va pas se plaindre non plus 
L’occasion de revoir plein de potes comme Miguel et de présenter notre course des Foulées du Lavoir 2015 comme il se doit.
RDV dimanche dans l’Allier pour la 6éme et avant dernière épreuve.

 

Commentaires (1)
Trackbacks (1)
Sydoky
mercredi 1 octobre 2014, à 00:11
Bravo à tous ! :)
Laissez un commentaire

Soumettre