Actualité de la runnosphère, Course
Semi marathon de Paris, semi marathon de Bourg-en-Bresse et Trail de Pignan
 
Pas de commentaire

Semi marathon de Paris

Les baskets roses

 

Une course avec une vraie prépa ça ne m’est jamais arrivé, alors ce record personnel il est pour moi…enfin j’espère! Un temps magnifique, une ville superbe, une ambiance de folie et hop un semi bouclé en 2h04min bien loin des fusées de la Runnosphère mais bien fière de mon petit chrono. Le compte rendu complet ici : http://lafilleauxbasketsroses.blogspot.fr/2015/03/semi-de-paris-2015-le-cr.html

 

Richard (le disciple)

unnamedComme vous le savez, cette année le semi-marathon de Paris avec une saveur très particulière : c’était la première fois … pour mon père. Son premier semi officiel à 68 ans. Avec mon frère Denis, nous étions là pour l’amener sur la « stairway to heaven ». Ce ne fut pas rock and roll mais plutôt du classique en moderato, puis allegro avec un bouquet final de toute beauté. Son temps : 2 h 07 minutes 53 secondes. Pile poil dans l’objectif fixé. Le compte rendu complet ici : https://ledisciple.wordpress.com/2015/03/10/run-session-2015-24-semi-marathon-de-paris-2015-il-la-fait/

 

 

Jahom

unnamed

Sur la route qui me mène doucement mais sûrement vers les 80 kilomètres de l’éco trail de Paris le 21 mars prochain, j’ai eu la chance de recevoir une invitation de la part de TomTom pour participer une fois de plus au semi-marathon de Paris. J’ai profité d’une forme ascendante et des conditions quasi parfaites pour battre un record auquel je ne prétendais pas du tout avant le départ. Avec un temps final de 1h22’21 ce sont 34 secondes que j’ai réussi à ôter à ma précédente marque de référence. Je vous raconte ici commet c’est arrivé : http://wp.me/pvT04-1aR

 

Londs Runner

unnamed

 

Le semi-marathon de Paris est la course avec laquelle j’ai débuté le running et j’y suis fidèle chaque année depuis 2009. Il s’agira donc de ma 7ème participation à ce rendez-vous printanier. Cette année j’en ai fait un réel objectif, le premier de la saison. Après y avoir établi lors de l’édition 2014, mon record sur la distance en 1h20’45, j’avais le sentiment de pouvoir descendre sous les 1h20. Le compte rendu complet ici : http://londs-runner.com/2015/03/semi-de-paris/

 

 

First Quartile Runners

unnamedC’était mon cinquième semi de Paris mais la première fois à le courir dans ce sens (c’est à dire à l’inverse qu’à l’accoutumé). Les conditions étaient idéales : un froid sec, un ciel bleu azur. J’arrive un peu essoufflé … dans mon sas. Je cours et je me prends un grand coup de barre au 15ième lors de la traversée de Charenton. Je termine comme je peux mais les deux derniers kms en légère pente douce font du bien et revigorent. L’objectif était de faire mieux que 1h33, c’est raté je termine en 1h34min32s soit deux secondes de mieux que mon meilleur temps sur semi. Et comme me l’a soufflé un ami runner, c’est toujours ça de gagné !

 

Semi marathon de Bourg-en-Bresse

Lolotrail

20150308_110057Je n’étais pas à Paris ce dimanche mais à Bourg-en-Bresse aligné sur la même distance : un semi-marathon. Ma toute première course sur route sur une distance officielle! Côté préparation, je viens d’effectuer un plan d’entrainement de 8 semaines, côté conditions de course, le printemps était là en avance, un magnifique soleil nous a accompagné et côté course, pas de souci non plus puisque les 21.1km ont été avalés en 1h28’25 ! Un tout premier semi sous les 1h30, c’était l’objectif, il est atteint ! J’ai donc testé la course sur route mais maintenant, retour au Trail qui me manque déjà! L’article complet sur http://www.lolotrail.fr/semi-marathon-de-bourg-en-bresse/

 

 

Trail de Pignan

Fanny de Trail & Co

unnamedPremier dossard de l’année… podium à la clé ! Petit podium certes (par catégorie), mais un de ceux qui remontent bien le moral. Trois mois depuis l’opération, quelques footings et un peu de ski de fond/rando au compteur, je m’élance sur le petit trail de Pignan (6km) avec un certain niveau de stress… Toujours cette angoisse de douleur au genou. Ca part vite avec une petite pointe à 16km/h au départ qui me rappelle que je n’ai pas fait de fractionné depuis 4 mois… Je ralentis donc… 12-13km/h sur le plat, 9-10km/h quand ça grimpe un peu, et hop me voilà en train de franchir la ligne d’arrivée en un peu plus de 31’. Contrat rempli donc : aucune douleur quelconque à déclarer ! Il n’y a plus qu’à augmenter doucement les distances jusqu’à l’objectif 2015, le Tavignanu Trail en Corse cet été 🙂

Commentaires (0)
Trackbacks (0)
Laissez un commentaire

Soumettre