Actualité de la runnosphère, Course
21km Banque Scotia, trail des Lacs ,10km de Chassieu, Ultra trans Aubrac
 
Pas de commentaire

21km Banque Scotia

 

Blog de mademoiselle

 
DSC_2383Une première course pour se préparer au marathon d’Ottawa qui a lieu dans un peu plus d’un mois. L’objectif ici étant de seulement tester la vitesse marathon sur 21km. Je me place rapidement à cette vitesse de 6’50 au kilo que je tiendrai du début à la fin sans pause, même pas aux ravitaillements. L’objectif est atteint : je passe la ligne d’arrivée en 2h25, en forme malgré des jambes un peu lourdes et je suis prête à continuer l’entrainement pour faire moins de 5h au marathon d’Ottawa. Le récit complet ici : http://www.blogdemademoiselle.com/2016/04/21km-banque-scotia.html

 

Trail des lacs

 

Lolotrail

 
A 2 semaines d’un marathon, je ne voulais pas faire de trail mais j’ai craqué! Je me suis engagé à la dernière minute pour une séance rapide sur le 10km non chronométré. Sur la ligne, devant moi, 3 bambins prépubères avec des Salomon flambants neuves. J’étais à peu près sûr qu’ils craqueraient rapidement… sauf que… Ils partent à 18 à l’heure, je laisse aller, je maintiens durant 2km. Là, un autre jeune me double… ça y est, je suis vieux! Je garde le contact jusqu’à ma première cabriole dans la boue… Je reviens à l’usure, redouble et … re-cabriole! Mais dans la descente suivante, je prends le large et termine tranquillement 4° et donc 1er sénior. Finalement, ces 11.5km et 450m D+ m’auront servi d’entrainement type VMA, c’est toujours ça de pris! Le récit complet sur www.lolotrail.fr
 

10km de Chassieu

 

Les gones (Gregory)

 
Un départ assez rapide mais pas trop, je suis en 3’50 » au kilo, je me faufile à travers les coureurs, puis trouve enfin mon rythme de croisière. Les km défilent, je maintiens le rythme, j’ai environ 40″ d’avance à chaque kilo sur mon objectif, j’espère que ça va tenir. Je passe la première boucle des 5km en 19’30 », sous les encouragements des spectateurs, c’est sympa. Me voilà parti pour la seconde boucle, serein car je vais bien et les jambes aussi. J’essaye de maintenir le rythme, puis les km sur le plat, tout plat, piste cyclable, bord de route, trottoir défilent, j’arrive au 7ème, je me force à maintenir le rythme, je regarde la montre régulièrement, je maintiens mes 35-40″ d’avance sur le chrono que je m’étais fixé.
Je passe le 8ème, tout va bien, il en reste plus que 2 je me dis qu’à cette allure je devrais être en dessous de la fameuse barre des 40min !!
Je fais le lièvre pour certains, je me sers des autres pour maintenir le rythme, puis je passe le 9ème km, ça y est j’entre dans le dernier km, un oeil à la montre, j’essaye d’allonger un peu la foulée pour chercher le meilleur chrono, maintenant je sais que je peux lâcher encore un peu les chevaux comme on dit, puis j’approche du stade, du monde est là pour nous encourager, on entre dans le stade, on court sur un morceau de piste d’athlé pour le finish où j’accélèrerai encore un peu pour dépasser un dernier coureur juste devant moi et franchir la ligne heureux en 39’27 », objectif atteint !!

 

Ultra trans Aubrac

 

Grégo on the run

 
Un magnifique Trail de 105 kms que j’ai souhaité courir une nouvelle fois après une première l’année dernière. Oui les conditions étaient encore plus difficiles : de la boue, de la pluie / bruine, de la grêle à un moment…et même du soleil. Je termine en 15h 35min à la 32 ième position parmi 178 finishers (et 248 partants). Les plateaux de l’Aubrac me font rêver et c’est une réelle satisfaction de les arpenter après 60 kms après Laguiole : une belle récompense surtout que cela correspond à l’apparition du soleil au niveau de la station de ski (oui oui on peut skier en Aveyron !). Je craignais énormément la portion de descente à l’instar de l’année dernière où mes quadriceps ne me tenaient plus. Cette fois cela a tenu : mal mais tolérable. Les 90 bornes d’entraînement en moyenne par semaine aux Buttes Chaumont me le permettaient. Et je me demande si je ne vais pas encore rempiler pour l’année prochaine tellement j’aime cette course incroyable.

Commentaires (0)
Trackbacks (0)
Laissez un commentaire

Soumettre