A travers le monde
La Runnosphère part, court le monde : Le Canada et la Suisse
 
Pas de commentaire

12961483_10209324969907970_823486733216446558_nRetour de la rubrique A travers le monde, où nous pouvons suivre les membres effectuant des courses de par le monde.
Et, c’est en direction du Canada et de la Suisse que cet article va nous emmener.

Tout d’abord, le Canada où Aurore participera au Marathon d’Ottawa. Voyons ensemble ce qu’elle en pense :

– Qu’est ce qui t’a incité à faire cette course ?
J’ai déjà fait plusieurs courses dépassant les 42km en trail et j’avais vraiment envie de découvrir les sensations que cela peut apporter sur route. C’était aussi l’occasion de se trouver un premier objectif qui me permettrait de préparer la suite de la saison en trail.

– Est-ce ta 1° participation ? Oui.

– Te sens-tu prête pour cette course ?
A J-29, oui je me sens de plus en plus prête, cela faisait longtemps que je n’avais pas travaillé l’endurance mais c’est vite revenu donc tant mieux.

– Pour celles et ceux ne connaissant pas cette contrée, pourrais tu nous dire si cette course est réputée ?
Oui c’est le marathon le plus réputé du Canada, celui qui attire le plus de monde et celui qui permet de « faire un temps » car il est plat. Il est aussi reconnu pour son ambiance : il parait qu’il y a beaucoup de spectateurs du début à la fin. Pour vous donner une idée, Vincent Kipruto vient courir.. Ils ramènent du beau monde. 

– Quel temps comptes-tu faire ?
Moins de 5h j’espère. C’est l’objectif en tout cas mais comme toujours je serai contente peu importe le temps tant que je passe la ligne d’arrivée. Surtout que c’est le premier marathon sur route, je ne sais pas trop comment mon corps va réagir, donc à voir … 

Direction maintenant la Suisse avec Les Baskets Roses (Marie), Lolotrail et The Pink Runner qui participeront au Marathon de Genève.

images2Voyons les impressions des Baskets Roses :

– Qu’est ce qui t’a incité à faire cette course ?
Je cherchais un marathon en mai pour pouvoir faire la même préparation que pour mon 1er (mont st michel en mai 2015) et je me suis décidée sur celui là après avoir lu différents communiqués de presse.

– Est-ce ta 1° participation ?
A ce marathon oui car c’est mon deuxième marathon, c’est aussi ma toute première course à l’étranger même si c’est tout prêt de la frontière.

– Te sens-tu prête pour cette course ?
Pas vraiment, mon « accident » de fin d’année se prolonge malheureusement et ma préparation en a souffert (même si je sais qu’on ne court pas avec les mains.. ) un vrai manque de motivation s’est aussi fait sentir…Du coup j’y vais sans pression, je ferais ce que je pourrais.

– Quel a été ton ressenti lorsque tu as su que tu étais admise à participer ?
J’étais contente de pouvoir me refrotter à cette distance mythique, et de me retrouver dans une belle ville comme Genève.

– Un mode de suivi live est-il prévu ? Si oui quel est ton n° de dossard ?
Oui, il y a un suivi live sur le site de l’événement, j’aurais le dossard 607, et un suivi prévu par l’organisation se fera sur ma page twitter avec un message aux kilomètres 10-21.1-30-40-42.

– Pour celles et ceux ne connaissant pas cette contrée, pourrais tu nous dire si cette course est réputée ?
Je ne sais pas, ça me parait être une grosse organisation mais après….

– Quel temps comptes-tu faire ?
Finir ça sera déjà bien….au premier j’ai mis 4h53 en étant préparée mais en faisant une grosse hypo au 27ème km, là je suis moins bien préparée mais j’ai prévu un vrai plan d’alimentation alors wait and see…

– As-tu quelque chose concernant cette course dont tu aimerais nous faire part ?
Cette course est au profit de l’Unicef : (source communiqué de presse)

En participant au Harmony Genève Marathon for Unicef, vous aidez l’UNICEF à rendre le monde un peu meilleur pour un grand nombre d’enfants défavorisés. Vous avez envie d’élargir la portée de votre action ?

Dans ce cas, vous pouvez créer sur le site www.unicef.ch/GenevaMarathon votre propre page de collecte dons et demander à votre famille, à vos amis et à vos connaissances de sponsoriser votre course. C’est une manière simple et efficace de soutenir l’UNICEF.

Tous les dons récoltés dans le cadre du Harmony Genève Marathon for Unicef seront consacrés cette année encore à l’achat de pompes à eau. Grâce à l’installation de ces pompes, des villages entiers, des écoles et des centres de santé auront accès à l’eau potable dans les pays en développement et les régions en crise – une condition indispensable pour une vie meilleure.

Lolotrail-sapaudia-geneveVoyons les impressions de Lolotrail :

– Qu’est ce qui t’a incité à faire cette course ?
Au départ, je suis un « traileur », pas un « routard » ! Je n’avais jamais inclus dans mes plans des courses sur route avant l’année dernière.
Et puis il y a eu un Marathon Relais à Montpellier avec Marie, suivi d’un test VMA (19.5km/h). Aussi, il y a la fréquente question « tu fais combien au 10? moi j’ai battu mon RP, je suis à 39′ … », question à laquelle je suis incapable de répondre étant donné que le moindre 10km comporte 300m de D+ chez moi!

Alors j’ai voulu me tester, d’abord sur un semi (1h28 en 2015, 1h26 en 2016) et grâce à Marie, nous avons eu les dossards pour Genève. Je me suis dit « pourquoi pas » et me voilà !

 – Est-ce ta 1° participation ?
Eh oui, comme tu as pu le comprendre, ce sera mon tout 1er marathon « à plat » ! Car des distances marathon, j’en ai mangé quelques unes en trail, avec des dénivelé importants par contre (+2500m à Chamonix pour mon 1er en 2010).

– Te sens-tu prêt pour cette course ?
J’ai fait mon bilan avant compétition dans un article Prépa Marathon : l’heure du bilan. Physiquement, mentalement, je suis prêt, même impatient ! Mais je me pose des questions pour cette compétition encore inconnue pour moi : Vais-je pouvoir courir à mon rythme avec tout ce monde? Pourrais-je suivre aisément le meneur d’allure? Serais-je capable de tenir une vitesse élevée durant 3h? … Réponses dimanche !– Quel a été ton ressenti lorsque tu as su que tu étais admis à participer ?
Rien de particulier, c’est une course, rien d’autre. Autant te dire que j’ai ressenti plus de soulagement et de joie lorsque j’ai été tiré au sort pour retourner faire la TDS qui reste mon réel objectif de 2016 !

– Un mode de suivi live est-il prévu ? Si oui quel est ton n° de dossard ?
Oui sur le site du Marathon, il y a un suivi live. On a aussi la possibilité de configurer des messages sur les réseaux sociaux. Ainsi, ceux qui le souhaitent pourront être informés de mon avancée sur Facebook et Twitter. Mon dossard sera le 616.

– Pour celles et ceux ne connaissant pas cette contrée, pourrais tu nous dire si cette course est réputée ?
J’ai beau habiter à quelques encablures de Genève, je n’ai jamais entendu parler particulièrement de cette course. Il faut dire que je m’intéresse plus aux trails de la région qu’aux courses sur route. Lausanne me semble plus réputé par exemple. Côté chrono, le record de l’épreuve est à 2h11, assez loin d’un record du monde, ce qui me fait dire que le parcours ne doit pas attirer les marathoniens les plus forts. Mais c’est Genève, avec son jet et son lac, le décor devrait être sympa!

– Quel temps comptes-tu faire ?
Vu mes prestations sur Semi et mon état de forme du moment, je me suis fixé un objectif réaliste de 3h15, c’est le sas dans lequel je vais partir. Normalement, ma VMA devrait me permettre de faire bien mieux que ça mais encore faudrait-il que je m’entraîne toute l’année de manière spécifique, ce qui est loin de mes envies ! La course nous dira si mon objectif est le bon !

– As-tu quelque chose concernant cette course dont tu aimerais nous faire part ?
Oui, le Marathon de Genève est une de mes courses solidaires. Il y a peu de temps, un de mes amis a reçu une greffe de moelle osseuse donnée par son frère. Ils ont été accompagnés et aidés par l’association La Sapaudia. Pour les aider, j’ai monté un petit jeu-concours où en misant sur mon temps officiel sur ce marathon et en faisant un petit don de 10€ à La Sapaudia, vous avez la possibilité de remporter de jolis cadeaux comme une inscription offerte à l’UTTJ Un Tour en Terre du Jura, le seul Ultra Trail jurassien. Vous pouvez jouer en remplissant directement le formulaire à cette adresse : http://form.formpro.com/form/index/l11e31e4b-abe0-4904-8a6a-913a5acb9a18 , vous avez jusqu’à samedi !

imagesVoyons maintenant les impressions de The Pink Runner :

– Qu’est ce qui t’a incité à faire cette course ?
En premier lieu, il ne faut pas se mentir c’est l’invitation de Marie et celle des organisateurs qui nous a fait choisir celui là plutôt qu’un autre et puis il y a l’objectif d’arriver aux 50 (NDLR: 50 marathons)avant la fin du mois de Mai alors il était un passage presque obligé. Il y a enfin l’occasion de courir pour la première fois en Suisse, pays que je ne connais pas du tout.

– Est-ce ta 1° participation ?
Oui à Genève et en Suisse c’est la première fois.

  – Te sens-tu prêt(e) pour cette course ?
Ca dépend de ce que tu entends par « être prêt ». Si c’est dans le sens de faire une perf plus ou moins grosse c’est non, si c’est pour le faire dans de bonnes conditions sans trop souffrir oui. Depuis le début de l’année ce sera le 5éme (avec le Trail des Villes Royales 54kms et les 6h de la Boucle du Diabète en plus!) alors notre principale source d’entraînement ce sont les courses. Idéal sans doute pour accumuler les kms mais pas trop pour courir vite. Quoique j’ai quand même fait un 3h23′ et un 3h29′ sur les 4 premiers.

– Quel a été ton ressenti lorsque tu as su que tu étais admis à participer ?
Rien de précis, ce n’est pas non plus THE Marathon de l’année même s’il est sans doute très sympa avec de jolis paysages.

– Un mode de suivi live est-il prévu ? Si oui quel est ton n° de dossard ?
Oui sur le site du Marathon comme l’a dit Lolo, dossards 610 et 611.

– Pour celles et ceux ne connaissant pas cette contrée, pourrais tu nous dire si cette course est réputée ?
A part le fait qu’elle soit sponsorisée par l’Unicef et que ce soit l’un des plus gros Marathons Suisse avec Lausanne, non pas particulièrement. Ce n’est pas un Marathon à priori à gros budget ni un parcours très roulant alors c’est difficile d’attirer des coureurs.

– Quel temps comptes-tu faire ?
Comme indiqué plus haut, ce n’est pas le but mais je vais essayer de partir sur les bases de 3h29/3h30 et les tenir jusqu’au bout si possible. Tout dépendra de la chaleur et du parcours. Je veux surtout prendre une 49éme médaille.

– As-tu quelque chose concernant cette course dont tu aimerais nous faire part ?
C’est la première sortie Marathon de la Runnosphère, même si nous ne sommes que 3 alors faisons en sorte qu’il n’y ait que des finishers et si possible qu’ils soient heureux de leur course, peu importe le chrono.

Vous l’aurez sans doute remarqué, la distance Marathon est très prisée et c’est toujours un plaisir de parcourir cette distance mythique.

Découvrir un nouveau pays en participant à un marathon, vive le tourisme sportif !

Commentaires (0)
Trackbacks (0)
Laissez un commentaire

Soumettre