A travers le monde, Actualité de la runnosphère, Course, Demandez le programme!, Non classé
Demandez le programme des 6 et 7 aout 2016 – La Tromso Skyrace et l’EDF Val Cenis Tour
 
Pas de commentaire

julien libert sentiers du phoenix runnosphere 2016 tromso skyraceJulien notre phénix belge qui n’en finit pas de naitre et renaitre course après course va voyager en Norvège pour participer à la Tromso Skyrace, une course qui fait fantasmer beaucoup de coureurs.

Pourquoi la Norvège ? A-t’il perdu un pari ? Quel est son objectif ? Ceci est son histoire :
« La course, j’en ai eu connaissance via les pages FB de Seb Montaz et Kiki. J’avais souhaité m’inscrire l’année dernière mais cela ne collait pas avec mon timing. Ici, j’y vais surtout en vacances : une semaine dans les Lofoten et puis la course en cadeau d’anniversaire ??
Première fois en Norvege et première Skyrace. Je n’ai pas de prepa spécifique puisque je ne fais que le petit parcours (25km).
Et comme d’habitude, j’ai pas d’objectif et pas d’assistance. Je suis pas trop en forme pour le moment donc le principal sera de se faire plaisir et s’en prendre plein la vue.
La seule chose est de pas se blesser car deux semaines après je me suis laissé influencé par des potes et fais le Matterhorn Ulltrakks. »


endomorfun_edf_val_cenis_runnosphere_2016Le couple le plus rock’n roll de la Runnosphère Anne-Claire et Jean-Guillaume alias Endomorfun partent à Val Cenis non pas pour faire du ski d’été mais pour l’EDF Cenis Tour et poursuivent leur grand tour des trails de France et de Navarre avec toujours une préparation aux petits oignons et des tests matériels de bijoux technologiques, JG ne se refait pas et reste geek pour toujours.

« La dimension « défi » tient surtout dans le fait que même si j’ai déjà pas mal de point de référence sur la distance et le dénivelé, jusqu’à présent je n’ai fait que de la moyenne montagne. Là c’est au dessus de 2000m d’altitude et pas un cycle montée/relance/descente sur plusieurs bosses comme aux Templiers, par exemple.

Déjà je suivais une préparation pour faire le 73km mais je me rabats sur le 45 km. Donc on est pas dans la grande confiance. Le mois de juin, j’ai levé le pied sur tout ce qui concernait la course à pied donc ça fait un peu court comme préparation.
Comme d’habitude, prendre des photos 🙂 et passer les barrières horaires.

Mon entrainement, coaché par XRun Trail, est basé ces dernières semaines sur un gros travail de côte et toujours beaucoup de seuil. C’est un programme sur l’année de trail plus que sur cette course en particulier. La nouveauté pour moi c’est que je suis aussi un programme de PPG en salle orienté « endurance musculaire ». Ca fait mal.

Comme tout le monde : St cloud, Meudon, Fausses Reposes, les 25 Bosses et plus près de chez nous Sceaux et Verrières.

Nous y avons été plusieurs fois au ski l’hiver et on adore ce coin. Il était temps d’aller le voir l’été. On est loin des grosses stations habituelles des Alpes.

Le matériel obligatoire pour un trail de 45 km et adapté à la météo du moment et les éventuels changement en montagne. Je limite fortement les gels pour privilégier boisson et nourriture solide du ravitaillement. J’en ai toujours au cas où. Blog oblige, je suis en train de tester un sac, le Pulse 7 d’Oxsitis. Ce sera une bonne fin de test.

Je crois que j’ai pris l’option oui.

Endurance Trail 100 km lors du week-end des Templiers. Mais avant ça, le lendemain de l’EDF Cenis Tour, nous partons gambader 2 semaines en Norvège. »


endomorfun_edf_val_cenis_runnosphere_2016_anne-claire

Anne-Claire répond à nos questions :

Es-tu prête pour ton défi fou de ce week-end ?
Evidemment ! (ahahah). Trop hâte d’en découdre ;)) !

Comment te sens-tu, tu as confiance en ta préparation ?
J’ai toujours l’impression de ne pas en avoir fait assez mais en toute objectivité, ça devrait normalement suffire ! (à raison d’une séance de PPG, d’une séance de seuil (court ou long, c’est selon)et d’une sortie longue par semaine, depuis au moins 8 semaines)

Quel est ton objectif sur cette course ?
Arriver en haut sans mourir, voir le lac, réussir à passer la barrière horaire pour pouvoir redescendre et franchir la ligne d’arrivée tranquillou

As-tu suivi un programme particulier ?
Non, total freestyle. Le principe en trail est simple, il suffit de muscler où il faut et de courir en montée (et en descente) régulièrement. A moins de viser un objectif temps, un entrainement freestyle (mais régulier) suffit.

Comment fais-tu pour t’entrainer sur du D+ en région parisienne ? tu as des spots préférés ?
Pas mal de spots sont accessibles pour travailler le D+ en région parisienne. Mes spots habituels : Meudon, Saint-Cloud, le bois de Verrière et mon préféré intergalactique : Fontainebleau

Pourquoi le Val Cenis, c’est une région que tu connais ?
Oui, nous y allons habituellement en hiver pour skier. Je voulais le découvrir en été (et en courant)

Quel matériel emportes-tu dans ta besace ?
De l’eau, de l’eau avec de la poudre dedans, et de l’eau. Des gants, un bonnet, un t-shirt de rechange, une couverture de survie, des bâtons, des Gu, des snickers… La plupart des trucs font partie d’une liste de matériel obligatoire. J’emporte aussi mon mari et une copine pour ses 30 ans. 
 
On pourra te suivre sur le live ?
Non, pas de live activé pour moi sur cette course

Quel prochain défi après ca ?

Le marathon d’Amsterdam ! Retour sur bitume des septembre pour une prépa un peu moins freestyle à priori…

Commentaires (0)
Trackbacks (0)
Laissez un commentaire

Soumettre