Actualité de la runnosphère, Course, Demandez le programme!
Demandez le programme du week-end du 20 au 23 octobre 2016 – Le Festival des Templiers, Marathon de Toulouse et Vincennes, KMV de Fully
 
Pas de commentaire

SylvieSydoky

Notre championne du minimalisme sera engagée sur le semi-marathon de Vincennes qui consiste en une seule boucle dans le Bois de Vincennes.

beber_denivplus_runnosphere_marathon_toulouse_2016BertrandDeniv’Plus

Le Marathonien des Sables sera au départ du Marathon de Toulouse après une préparation sérieuse de 9 semaines et 700 km, il tentera d’approcher de son RP de 3h21m22s à Paris 2012.

Avec un semi-marathon de Tournefeuille réalisé en 1h33m50s et une forme épatante, c’est sûr notre Béber aura de quoi espérer quelque chose de beau et de grand pour ce 10ème Marathon international de Toulouse Métropole pour sa 5ème participation où il aura la revanche de 2014 à prendre sur la Place du Capitole.

DouneCoureur du Chablais

Notre ami Damien alias Doune finisher de la CCC, de L’UTMB et de la PTL prendra part avec un casque obligatoire au KM vertical de Fully.

« Le départ pour les mille mètres de dénivellation est donné sous la forme d’un contre-la-montre. Avec une distance de 1920 mètres, le Kilomètre Vertical de Fully est le plus court mais aussi le plus rapide du monde. Sa pente moyenne dépassant les 50%, l’utilisation des bâtons est donc indispensable. »

 

 

aurore_blog_de_mademoiselle_runnosphere_2016_integrale_des_caussesAuroreBlog de Mademoiselle

La sémillante étudiante Lyonnaise sera au départ de L’Intégrale des Causses 64 km et 3.360 m de D+ son objectif de l’année, le stress et le pétomètre sont à leur niveau maximal.

« Dernière grosse sortie longue avant l’intégrale des causses sur le trail Gargomantois dans la Loire. 30km et 1200mD+ ce matin, un peu dans le dur avec cette bronchite qui traîne et le rhume mais c’est fait 🙂 ! En route pour les causses »

Sur le plateau, belle section en forêt sur de belles pistes pour rejoindre St Jean des Balmes, la Roujarie, St André et Montméjean. De là, les monotraces vont guider vos pas pour se hisser aux falaises du Rajol, descendre le Riou Sec et grimper à Pierrefiche. Ce n’est pas finit car le final est de toute beauté par les corniches du Pompidou avant de sauter la Dourbie pour grimper au Cade. L’arrivée est proche, il suffit juste de se laisser guider par la Pouncho d’Agast, de franchir la grotte du Hibou et c’est l’arrivée sous l’arche du bonheur.

Source : http://www.festivaldestempliers.com/

Jean-Guillaume – Endomorfunjean-guillaume_cassandre_giros_runnosphere_2016_endurance_trail_templiers

En attendant d’attaquer son périple millavois à venir, Jean-Guillaume lit un bouquin de Yôko Ogawa qu’il découvre, écoute de la musique baroque à la guitare classique, mange du chocolat et goûte à quelques instants de pure tranquillité.

« Je ne pars qu’avec une petite entorse de rien du tout. Je me rappelle juste ce qu’on s’était dit à l’arrivée au même endroit il y a un an : ‘on arrête ces conneries’ 😀 »

Notre camarade JG va s’attaquer un monstre du Festival des Templiers, L’Endurance Trail 100 km et 4.910 m de D+

L’Endurance Trail, c’est l’épreuve pionnière des grands trails français créée en 1999 bien avant la vague de l’ultra trail. 100 km rustiques et sauvages pour les amoureux du « grand » trail à travers les Causses.

Heureusement comme en 2015, un déroutage sera possible en 2 points stratégiques de la course à Massebiau puis après Le Cade pour permettre à un maximum de coureurs de terminer et d’être classés.

Source : http://www.festivaldestempliers.com/

Crédit photo : Cassandre Giros

philippe_jahom_marathon_des_causses_2016_runnospherePhilippeJahom

Le coureur de la Runnosphère qui touche rarement le sol et qui affiche un 34 bpm flashé par le médecin au repos, sera engagé sur le Marathon des Causses aux Templiers pour 37 km et 1.630 m de D+ pour envoyer un maximum et même plus.

« Un parcours sauvage, technique pour ouvrir en grand la porte du trail, en rêvant de grandes aventures.

Les pistes sont sablonneuses, rocailleuses, mais elles ne manquent pas de pièges, ni de technicité. Le Causse est roi et c’est au trailer de le dompter. Très beau final tout en corniche, très aérien avec en toile de fond le Viaduc de Millau. »

Source : http://www.festivaldestempliers.com/

Souhaitons à nos cinq valeureux guerriers de la Runnosphère de revenir sains et saufs et heureux de leurs défis extraordinaires !

Commentaires (0)
Trackbacks (0)
Laissez un commentaire

Soumettre