Actualité de la runnosphère, Non classé, Portrait
Interview d’Ana nouvelle venue dans la Runnosphère
 
Pas de commentaire

Cette semaine nous recevons Ana qui vient de rejoindre la fine équipe de notre association la Runnosphère, ceci est son histoire.

« je suis Ana, d’origine espagnole, olé  ! j’ai  43 ans, mariée. J’ai  2 filles de 10 et 14 ans. Je vis en région parisienne et je travaille à Paris où je suis née d’ailleurs. Je suis plutôt citadine même si à présent j’aspire plus aux grands espaces pour les loisirs, le sport, les vacances.

Je suis assistante projet et je suis, la plupart du temps,  assise au bureau, d’où le besoin d’évasion  par le biais de la course à pied sans doute.

Mes débuts dans la CAP

j’ai commencé à courir sans trop y croire pour faire plaisir à une copine qui n’arrêtait pas de me relancer sur le sujet. C’était l’objectif : perte de poids de la rentrée. Ce qu’on appelle les bonnes résolutions de la rentrée, le truc qui ne dure pas. Elle voulait qu’on court tous les samedis. C’était il y a 8 ans.

Courir c’était pas mon truc. Je me suis lancée et la première fois j’arrive au bout de ma vie très rapidement après 15 minutes de footing.

Ce qui m’a motivée c’est que la semaine suivante j’ai tenu 25 min puis la semaine d’après 45 min, je me suis surprise à être capable de courir. C’était une grande satisfaction personnelle.

Quand tu as toujours pensé que tu n’étais pas sportive tu te sens invincible après ça. Courir régulièrement était devenu mon petit challenge du moment.

Je suis devenue accro. D’un footing par semaine je suis passée à 3. Puis les footings sont devenus des entraînements.

je me suis inscrite en club car ma copine m’a lâchée . En club tu retrouves des passionnés comme toi qui courent sous le neige, la pluie, le canicule…tu n’es jamais seule. Et l’ambiance est top !

Mes objectifs

J’ai le 20 km de Paris et le Paris Versailles qui rentreront dans ma  préparation pour  mon prochain gros objectif qui est le marathon de Francfort le 29/10 prochain.

je suis une tortue et mon coach me connait bien alors il m’a confectionné un plan sur mesure. je passerai à 4 entraînements par semaine (au lieu de 3 habituellement) pour le reste je lui fais confiance.

J’aime profiter pendant les marathons le plus possible même si on est dans le dur  à un moment donné c’est pas toujours ce qu’on retient et heureusement !

Ma famille

Mon mari  a un problème de genou depuis 1 an  il ne peut plus courir mais il faisait pas mal de courses avec moi avant ça, je le regrette bien.

Ma fille de 14 ans est aussi en club d’athlétisme, je la pousse à faire les cross du club mais c’est une activité difficile, elle y va un peu a reculons. Elle préfère les courses populaires. Nous avons couru ensemble la course d’Odyssea à Vincennes l’année dernière. J’ai adoré  partager ce moment avec elle. Elle était très contente d’avoir fini la course car elle ne pensait pas y arriver.  Et on remet ça cette année. J’aimerai que le sport fasse parti de la vie de mes enfants. Je considère que le sport est une source d’épanouissement, une matière aussi importante à l’école que les maths ou le français

j’ai un mari compréhensif et très présent pour nous. Sans lui je ne pourrai pas vivre tout ça.

La course que je rêves de faire ?

Cette question me fait rire car j’ai toujours en tête un triathlon mais je suis très mauvaise en natation et j’ai appris à faire du vélo il y a 2 ans ! ba oui il n’est jamais trop tard…

Alors j’ai du boulot même pour un format XS …

j’encourage tout le monde à trouver son sport car il apporte tellement…

La course à pied est à la portée de chacun. Il faut se lancer ! c’est un sport individuel qui se partage.
La communauté running est une grande famille, on est jamais déçu d’en faire partie »

 

Commentaires (0)
Trackbacks (0)
Laissez un commentaire

Soumettre